fbpx
Arts in the City YouTube
Arts in the City YouTube

On a vu l'exposition Leonor Fini à la Galerie Minsky

Jusqu'au 30 septembre 2017 - 
La Galerie Minsky //

Quand on parle de surréalisme, on pense à Magritte, Dali ou Ernst. Mais dans ce monde d’hommes il y a pourtant une femme qui a sa place au panthéon des surréalistes – même si elle n’aimait pas être assimilée à quelque mouvement que ce soit ! Cette artiste, c’est Léonor Fini, dont on peut admirer les œuvres à la Galerie Minsky, à Paris. A la fois peintre, écrivaine et décoratrice de théâtre, Léonor Fini débarque à Paris en 1937 et rencontre le cercle très fermé des intellectuels du surréalisme, parmi lesquels Ernst, Breton et Eluard. Très vite, elle devient l’amie de Dali, Balthus ou Cocteau.

On parle là d’une artiste surdouée qui commencera  à exposer à l’âge de 15 ans. Elle dessine sans cesse, pouvant aller jusqu’à réaliser plus de cent dessins par jour, s’échinant sur plusieurs toiles à la fois qu’elle débute dès son réveil car ses idées viennent directement de ses rêves, ou de ses cauchemars.

Leonor Fini peint des femmes, comme des êtres hybrides, étranges, parfois dérangeants, toujours énigmatiques. Elle nous invite dans son univers fantasmagorique peuplé de créatures ensommeillées, aux lueurs irréelles et aux femmes à l’érotisme onirique.  Les femmes de Leonor Fini n’ont rien de mielleux, rien de fragile, elles assument leur féminité, tantôt reine ou sorcière, elles brisent tous les tabous, envoient voler les conventions pour vivre leur plaisir librement, quitte à déranger les regardeurs des œuvres que nous sommes, parfois placés en position de voyeurs…

  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky
  • Vue de l'exposition Leonor Fini - Galerie Minsky

 

C’est Christian Dior qui a été le premier à repérer ses œuvres, lorsqu’il était galeriste. Eh oui, c’était son marchand d’art. Léonor Fini a connu un réel succès de son vivant, réalisant des commandes pour des personnalités comme la Princesse russe Poly ou Jeanne Fontaine.  Et pour la petite anecdote, quand on lui proposa d’exposer à Pompidou, elle répondit : « Avec ces tuyaux ? Jamais ! » - affirmant encore une fois un caractère bien trempé qui lui permit de s’imposer comme l’une des plus grandes peintres surréalistes de son époque !

La Galerie Minsky
Du 29 août au 30 septembre 2017
37 rue Vaneau 75007 – M° Saint-François-Xavier (13)
Du lun. au sam. de 11h à 13h et de 14h à 19h
Fermé le dim.
Entrée libre

>> Plus de vidéos d'expos

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Exhibit, Le Tetris

Vidéo - Exhibit au Tetris

Jusqu'au 2 septembre 2018 - Le Tetris // Réconcilier le numérique, l’art et l’environnement, ça vous semble impossible et c’est pourtant le pari fou du Tetris, lieu culturel branché du Havre,…

Le rêve américain, Fondation Custodia

On a vu l'exposition Le rêve américain du pop art à nos jours à la Fondation Custodia

Jusqu'au 2 septembre 2018 - Fondation Custodia //  Quand on parle de gravure, on a plutôt tendance à imaginer les gravures en noir et blanc d’un Gustave Doré que des œuvres de pop-art !…

Dolce Vita, Carré Rive Gauche

Vidéo - Dolce Vita dans les galeries du Carré Rive Gauche

Jusqu'au 16 juin 2018 - Galeries du Carré Rive Gauche // Quel est le point commun entre Baudelaire, Dumas, Modigliani, Ingres et Gainsbourg ? Un quartier. Et pas n’importe lequel. C’est celui du…

L'art des Balkans, Galerie Boris

Vidéo - L'art des Balkans à la Galerie Boris

Jusqu'au 21 juillet 2018 -  Galerie Boris // La nouvelle Galerie Boris est une petite pépite, la première de France qui soit consacrée uniquement à la création contemporaine de Serbie et des…


Arts in the City YouTube