Trésors de Kyoto
Trésors de Kyoto

On a vu Barbara à la Philharmonie de Paris

Jusqu'au 28 janvier 2018 - 
Philharmonie de Paris //

Ce mois de novembre 2017 marque les 20 ans de la disparition de l’icône de la chanson française qu’était Barbara. À cette occasion, la Philharmonie nous propose une magnifique exposition, qui remet en lumière la dame en noir. Loin de sa réputation de mystérieuse femme sombre et mélancolique, on est plongé ici dans l’intimité de l’artiste, dans une ambiance feutrée, qui nous invite derrière les rideaux de velours de ses plus belles scènes.

Barbara, cette jeune femme qui fuira la pauvreté, le nazisme et l’inceste pour vivre sa passion, la chanson, passant de minuscules scènes de cabarets, dont la mythique Ecluse reconstituée ici pour l’occasion, jusqu’aux plus belles scènes du monde.

Barbara ne fait rien comme tout le monde. Ses chansons, c’est elle qui les écrit. Son sujet, c’est la vie, sa vie, dont elle nous livre des confidences chantées, comme avec la chanson de l’Aigle Noir en écho à la blessure de son enfance. On verra d’ailleurs ici les manuscrits originaux de Nantes et de l’Aigle Noir, sur lesquels on pourra observer ses notes griffonnées.

  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City
  • © Expo in the City

 

On découvrira la femme authentique et simple qui se cache derrière la star, une Barbara qui s’occupe au jardinage et au tricot dans sa paisible maison de Précy, là aussi reconstituée dans l’exposition. Une femme au grand cœur, qui se rendait discrètement auprès des détenus et des malades du Sida, sans grabuge médiatique.

Une femme éperdument amoureuse de son public, sa vie c’est la scène, elle y passe plus de 300 jours par an, et le public le lui rend bien, allant jusqu’à lui offrir plus d’une heure et demi de rappels pour son 25e concert, à tel point que l’éclairagiste avait laissé la salle et le public dans le noir…

Une exposition magistrale dont on ressort pour le coup totalement ébloui.

Philharmonie de Paris
Jusqu'au 28 janvier 2018 
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 - M° Porte de Pantin (5)
Du mar. au ven. de 12h à 18h (de 10h à 18h durant les vacances scolaires) - Sam. et dim. de 10h à 18h - Nocturne le ven. jusqu’à 20h - Fermé le lun.
Tarif : 11 € - Tarif réduit : de 6 à 9 €
Accessible aux personnes à mobilité réduite

>> Plus de vidéos d'expos


Vous aimerez aussi…

Chroniques parallèles, Audi Talents - Friche la Belle de Mai
  • Vidéo
  • Contemporain

Vidéo - Audi Talents, Chroniques parallèles à la Friche La Belle de Mai

Jusqu'au 14 octobre 2018 - Friche Belle de Mai // L’exposition Chroniques Parallèles dont nous avons pu découvrir le 1er volet au Palais de Tokyo se déplace à la Belle friche de Mai à Marseille.…

EVA JOSPIN
  • Vidéo
  • Contemporain

Vidéo - Eva Jospin au Domaine de Trévarez

Jusqu’au 14 octobre 2018 - Domaine de Trévarez // Eva Jospin, une artiste montante sur la scène internationale, est connue pour ses forêts sculptées minutieusement dans un matériau plutôt…

Henry Moore, FHEL Landerneau
  • Vidéo
  • Sculpture

Vidéo - Henry Moore au Fonds Hélène et Edouard Leclerc pour la culture (FHEL)

Jusqu'au 4 novembre 2018 - Fonds Hélène et Edouard Leclerc pour la culture // Parmi les stars de la sculpture, on compte évidemment Henry Moore, un phénomène à l’échelle internationale, l’un des…

Léon Frederic, un autre réalisme, Musée Courbet
  • Vidéo
  • Classique

Vidéo - Léon Frederic, un autre réalisme au Musée Courbet

Jusqu'au 15 octobre 2018 -  Musée Courbet // Nous sommes ici au musée Courbet, à Ornans dans le département du Doubs, là où Courbet est né en 1819. Un magnifique musée au bord de l’eau, qui…


Trésors de Kyoto