Requiem pour les Barthélemy
Requiem pour les Barthélemy

On a vu l'exposition Black Dolls, la collection de Deborah Neff à la Maison rouge

Jusqu'au 20 mai 2018 -
La maison rouge //

La Maison Rouge accueille des Poupées Noires. Pas n’importe lesquelles puisqu’il s’agit de la plus grande collection au monde, celle de Deborah Neff, qui recense plus de 200 pièces d’histoire pour la première fois exposées hors des Etats-Unis. Ces poupées sont bien plus que de simples jouets, elles sont de véritables empreintes d’Histoire. Elles ont appartenu à des Afro-Américaines, et datent des années 1840 à 1940. Chacune a été réalisée à la main dans le plus pur anonymat, puisqu’à l’époque aucun fabricant officiel n’aurait envisagé de produire une poupée de couleur… Et quel éclat ! Elles aussi sont belles et fières ces poupées, à l’image des enfants qui ont dû les chérir. Remettons-nous dans le contexte de l’époque, dans une Amérique blanche, où règne une suprématie blanche, un racisme aussi officiel que légal, les femmes noires étant esclaves, tout est manichéen, le blanc s’oppose au noir, le maître à son esclave, le bien au mal… On comprend dès lors la portée nettement politique de ces créations d’apparence naïve, objet de résistance artistique s’inscrivant pleinement dans l’histoire de la question raciale des États-Unis.

Ici on troque donc les poupées de porcelaine aux cheveux blonds et au teint clair pour des poupées de chiffon, faites de cuir teinté, de broderies délicates et de tissu rembourré… Chacune incarne en elle-même un geste de résistance, combattant le cliché raciste. Certaines auront des airs bienveillants, sophistiqués, extrêmement doux. D’autres afficheront des traits maigres, terrifiés ou terrifiants. Certaines se parent d’atouts bourgeois ou d’yeux bleus, troublantes hybridations, projections de l’autre que l’on voudrait être.

Car ces jouets sont loin d’être anodins, certains étant réalisés par les femmes noires pour leurs enfants, d’autres pour les enfants dont elles sont la nounou, et qui cherchent le réconfort dans l’image de cette maman de substitution, certains émettent même l’hypothèse d’une volonté de ces esclaves de s’immiscer dans l’intimité des enfants blancs en imposant un doudou à peau noire…

Plus surprenantes encore, ce sont les "topsy-curvy", des poupées réversibles à deux têtes, une noire et une blanche…

  • © Ellen McDermott, New York City
  • © Ellen McDermott, New York City
  • © Ellen McDermott
  • © Ellen McDermott, New York City
  • Black dolls
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris
  • Vue de l'exposition Black Dolls à la Maison Rouge Paris

 

Ces poupées sont ici mises en scène dans une scénographie d’une extrême élégance, dans une ambiance mystérieuse et feutrée, comme un secret révélé aux seuls initiés. A leurs côtés, près de 80 photographies d'époque, qui mettent en scène ces poupées dans leur quotidien, plus ou moins assumé entre la période de l’avant- Guerre de Sécession jusqu’au milieu du XXe siècle.

Ne manquez pas non plus dans l’exposition, le documentaire vidéo de Nora Philippe qui illustre de manière accablante l’imaginaire sombre et effrayant qui enveloppait ces poupées noires, les petits les identifiant systématiquement à l’époque comme « méchantes » et « moches », à l’opposé de leurs jouets à peau blanche.

Une attachante et intrigante galerie de portraits qui ne devrait pas vous laisser de marbre !


Vous aimerez aussi…

Lydie Arickx, Airial Galerie
  • Vidéo
  • Contemporain

Vidéo - Lydie Arickx au Carré à l'Airial Galerie

Jusqu'au 25 octobre 2018 - Galerie Airial // Décidément, Lydie Arickx est partout en ce moment, et particulièrement dans le magnifique Sud-Ouest de la France, et on la comprend. On se rend donc…

Pasteur à l'oeuvre, Musée de la vigne et du vin du Jura
  • Vidéo
  • En famille

Vidéo - Pasteur à l'œuvre au Musée de la Vigne et du Vin du Jura

Jusqu'au 15 octobre 2018 -  Musée de la vigne et du vin du Jura // Si on vous dit « Louis Pasteur », vous pensez sans doute immédiatement au vaccin contre la rage inventé en 1885. Ce que l’on…

Picasso et l'atelier du Minotaure, Palais Lumière, Evian
  • Vidéo
  • Contemporain

Vidéo - Picasso, l'atelier du minotaure au Palais Lumière d'Evian

Jusqu'au 4 novembre 2018 - Palais Lumière // Direction le magnifique Palais Lumière, illustre établissement thermal inauguré en 1902, devenu l’un des fleurons culturels de la ville d’Evian, pour…

ABCDuchamp, Musée des Beaux-Arts de Rouen
  • Vidéo
  • Classique

Vidéo - ABCDuchamp au Musée des Beaux-Arts de Rouen

Jusqu'au 24 septembre 2018 - Musée des Beaux-Arts de Rouen // Marcel Duchamp, son nom parle à tout le monde, on le considère comme le père de l’art contemporain, lui qui pourtant est né en 1887.…


Requiem pour les Barthélemy