fbpx
Port Royal - Sébastien Bourdon
Port Royal - Sébastien Bourdon

SAINT-GOAZEC // Eva Jospin

Jusqu’au 14 octobre 2018 -
Domaine de Trévarez //

  • Domaine de Trévarez
  • Domaine de Trévarez
  • Domaine de Trévarez
  • Domaine de Trévarez
  • DomainedeTrévarez
  • foret-eva-jospin
  • grotte-villa-medicis-eva-jospin
  • montage-de-panorama-dans-les-ecuries-de-trevarez-cdp29
  • Expo Eva Jospin
  • Expo Eva Jospin
  • portrait-d-eva-jospin-amit-israeli
  • Rhododendron 1-avril 2015©CDP 29
  • TrévareParc-avril2017(C)PQ-CDP29-num1
  • Trévarez en rhodo 2018 (c) JPR - CDP29 (18)
  • TVZ_2017_avril_NBG (4)
  • Chateau-allée Moniven©CDP29
  • Domaine de Trévarez (c) CDP29
  • Domaine de Trévarez (C)B-Galeron
  • Domaine de Trévarez -Les écuries (c) CDP29
  • Domaine de Trévarez©CDP29
  • Domaine de TZ©CDP29
  • Domainede Trévarez-Parc©CDP29
  • DomainedeTrévarez_Vueaeriennes-2013©FlyHD (8) - Copie
  • DomainedeTrévarez-2012©DidierOlivré (3)
  • Expo Eva Jospin
  • Eva Jospin au Domaine de Trévarez
  • EVA JOSPIN EXPO (c) NBG CDP29
  • EVA JOSPIN EXPO 2 (c) NBG CDP29
  • EVA JOSPIN EXPO 4 (c) NBG CDP29
  • eva-jospin-a-trevarez-oeuvre-de-la-tourelle-cdp29
  • eva-jospin-grotte-nov-2017-b-fougeirol
  • eva-jospin-grotte-nov-2017-b-fougeirol (1)

 

Représenter la nature non pas telle qu’elle est mais telle que l’humain se la représente, c’est le défi que s’est lancé la plasticienne française Eva Jospin. Car il y a bel et bien un hiatus entre les citadins et la connaissance qu’ils ont des milieux naturels dont ils sont coupés. Fascinée par la forêt et ses mystères, et très affectée par la destruction de l’Amazonie démarrée il y a 30 ans, l’artiste a choisi d’investir le domaine de Trévarez pour exprimer ce qu’elle pense de la nature. Aussi a-t-elle conçu trois installations impressionnantes qui se fondent dans le paysage du château. Panorama, situé sous la verrière des écuries, matérialise cette dualité entre la perception de la réalité et la réalité elle-même : de l’extérieur l’on voit en effet se dresser 6 châssis de bois peints en noir et assemblés en cercle, mais dès lors que l’on rentre c’est un autre monde que l’on découvre avec ce paysage de forêt déployé sur 360° ! Un paysage dessiné et sculpté dans du carton à la manière d’un orfèvre. C’est ce matériau humble qu’Eva Jospin a choisi pour redonner vie à ce qui été détruit. Dans le parc, Nymphée est une toute autre construction qui invite à réfléchir à la décoration des jardins, censée permettre à l’homme de façonner la nature à son image. Quant à la dernière œuvre, elle fait plus que jamais corps avec le château puisque la plasticienne a imaginé une végétation factice qui recouvre les murs de la tourelle ouest du château. Du volume, de la perspective et un long travail d’assemblage, voilà, en résumé, ce que vous pourrez admirer !

Le saviez-vous ? Créé à la fin du XIXe siècle, le Château de Trévarez est à la fois un exemple du style éclectique, qui mêle les styles victorien et néogothique aux éléments de décor breton, et un prototype de la demeure équipée des plus récentes avancées technologiques de l'époque : ascenseur, chauffage central, eau courante, électricité. L'ensemble du domaine est inscrit au titre des monuments historiques depuis presque 10 ans, et a reçu la distinction « Jardin remarquable ».

Formerly built from a 16th century’s manor, the Château de Trévarez is one of the most recent châteaux built in France.
Eva Jospin is fascinated by forests and she invites you to think about the interactions between nature and artificial environnement.

> On a vu, on vous raconte : l'exposition Eva Jospin au Domaine de Trévarez en vidéo

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Port Royal - Sébastien Bourdon