Requiem pour les Barthélemy
Requiem pour les Barthélemy

La FIAC 2018, c'est parti !

Du 18 au 21 octobre 2018 - 
Au Grand Palais //

  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City
  • © Arts in the City

 

La Foire Internationale d’Art Contemporain la plus attendue de la capitale revient du 18 au 21 octobre sous la nef du Grand Palais. Avec 193 galeries, dont 17 nouvelles, elle devrait en faire voir de toutes les couleurs et de toutes les formes aux collectionneurs passionnés et au curieux avisés. Mais la FIAC réserve aussi d’autres surprises inédites à ces visiteurs… Pour la première fois, ses quartiers se déploient jusque sur la célèbre Place de la Concorde : un parcours architectural y mettra en scène des créations contemporaines, comme historiques. À quelques pas, la Place Vendôme sera prise d’assaut par un duo d’artistes danois, tandis que la façade du Grand Palais deviendra tous les soirs, l’écran de projections lumineuses… Parcourons ensemble les galeries et les rues de Paris à la découverte de ce formidable événement à ne pas manquer.

Si 45 ans peut signifier le début de la fin pour tous ceux qui craignent de vieillir, cet âge noble et respectable ne fait qu’embellir la Foire Internationale d’Art Contemporain, appelée affectueusement la FIAC, qui se tiendra dans le lieu qui lui est désormais historiquement attaché, le Grand Palais, cet automne. Sous la verrière haussmannienne si reconnaissable dans le paysage parisien, ce sont presque 200 galeries qui accueilleront dans leur espace cubique respectif, les œuvres phares des artistes qu’elles représentent fièrement. Un sentiment légitime, qui règne en cette semaine d’art contemporain… encore faut-il en connaître l’histoire. En 1974, pour le lancement de cet évènement répondant alors sous le nom de Premier Salon international d’art contemporain, on comptait 24 galeries dans l’ancienne gare de la Bastille où il se tenait alors. Aujourd’hui, la Fiac parvient à rassembler en son sein 27 pays. Car elle est aussi un événement international qui prouve à quel point l’art est un langage universel. Elle en aura fait du chemin depuis ses prémices, au rythme des variations imprévisibles du marché de l’art. Une foire mythique donc, qui marquera cette année encore, l’Histoire tout comme les esprits.

> Découvrez en images l'édition 2018 de la FIAC

Grand Palais
Av. Winston Churchill, 75008 - M° Champs-Élysées Clemenceau (1/13)
Mer. de 18h à 21h - Jeu. de 14h à 20h - Ven. 12h à 20h - Sam. et dim. de 12h à 19h
Tarif : 38 € - Tarif réduit : 25 € - Gratuit - 12 ans



Requiem pour les Barthélemy