Requiem pour les Barthélemy
Requiem pour les Barthélemy

Vidéo - Henry Moore au Fonds Hélène et Edouard Leclerc pour la culture (FHEL)

Jusqu'au 4 novembre 2018 -
Fonds Hélène et Edouard Leclerc pour la culture //

Parmi les stars de la sculpture, on compte évidemment Henry Moore, un phénomène à l’échelle internationale, l’un des sculpteurs les plus influents du XXe siècle, qui a côtoyé Giacometti ou Picasso, pourtant étonnamment méconnu en France. Il a fallu l’audace et la force de frappe du fonds Hélène et Edouard Leclerc pour la Culture pour faire déplacer jusqu’aux Capucins de Landerneau des œuvres monumentales qui n’avaient jamais posé un pied en France. Toutes les œuvres exposées ici proviennent de l’étranger, une prouesse, du jamais-vu pour une exposition en France.

  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation
  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation
  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation
  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation
  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation
  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation
  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation
  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation
  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation
  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation
  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation
  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation
  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation
  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation
  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation
  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation
  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation
  • Photo N. Savale © FHEL 2018. Reproduit avec l'autorisation de la Henry Moore Foundation

 

Alors pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Henry Moore n’est autre que le premier artiste britannique à devenir une star mondiale de son vivant. Ses sculptures sont exposées dans le monde entier, mais en France il n’y en a qu’une, néanmoins à une place de choix puisqu’elle est face à l’Unesco. Ses sculptures sont reconnaissables à leurs formes organiques, mi humaines mi abstraites. Henry Moore n’a jamais voulu choisir entre figuration et abstraction. Autre caractéristique forte, ses œuvres sont à l’horizontale, ce qui ne se faisait pas dans la sculpture, rappelons qu’on est au début dans les années 1920-1930, époque où l’on préférait des formes élevées, des statues debout, plus statutaires. Et l’exposition est spectaculaire car elle ne fait l’impasse sur rien, une rétrospective complète, des années 1920 aux années 1980, partant de ses premiers dessins de jeunesse jusqu’aux œuvres de la maturité. 120 sculptures (plâtres, bronzes, bois, pierres) et 80 dessins, ses œuvres emblématiques, parmi lesquelles l’exceptionnelle maquette en plâtre peint par Moore de la Reclining figure ainsi que sa version en bois d’orme qui vient clôturer l’exposition. Des œuvres venues des plus beaux musées du monde, mais aussi quelques trésors issus de collections privées, dont une œuvre de la collection de Venise de Peggy Guggenheim, une première mondiale. Ici les jeux de lumière sont remarquables, la scénographie ne néglige aucun angle, car les sculptures de Moore se regardent sous toutes leurs facettes, tous les angles, chacun nous livrant une image différente. Vous verrez tantôt une femme allongée, tantôt un paysage ou un caillou. C’est tout le génie de l’artiste faire fusionner nature et figure humaine, créer une confusion et ramener l’harmonie et la douceur dans un monde qu’il a connu ravagé par la guerre. Une exposition qui fait du bien, qui au-delà de nous ouvrir les yeux sur un artiste extraordinaire, nous apporte réconfort et optimisme. Notre conseil, prenez le temps de parcourir les rues de Landerneau lors de votre visite, car vous pourrez y voir de superbes œuvres en plein air, sur le parvis de l’hôtel de ville et sur le quai de l’Élorn (impressionnante Large reclining figure en fibre de verre !).

> Plus de vidéos d'expositions


Vous aimerez aussi…

FIAC 2018
  • Vidéo
  • Contemporain

Vidéo - FIAC 2018 au Grand Palais

Du 18 au 21 octobre 2018 -  Au Grand Palais // Surtout ne vous laissez pas intimider avec les chiffres qui nous feraient vite tourner la tête … : plus de 45 ans que la FIAC s’impose dans la…

Cités jardins, cités de demain, Fabrique des Savoirs
  • Vidéo
  • Contemporain

Vidéo - Cités jardins, cités de demain à la Fabrique des Savoirs

Jusqu'au 21 octobre 2018 -  La Fabrique des Savoirs // Qui n’a jamais rêvé d’un jardin luxuriant et silencieux en pleine ville ? Si ce rêve est toujours d’actualité aujourd’hui, il remonte aux…

Songes et Lumières, Ecomusée d'Alsace
  • Vidéo
  • En famille

Vidéo - Songes et lumières à l'Ecomusée d'Alsace

Du 4 au 19 août 2018 - Ecomusée d'Alsace // On se rend à l’Ecomusée d’Alsace, à Ungersheim, juste à côté de Strasbourg pour assister à un festival nocturne extraordinaire. Le lieu ici déjà est…

Madsaki, Galerie Perrotin
  • Vidéo
  • Contemporain

Vidéo - Madsaki à la Galerie Perrotin

Jusqu'au 22 septembre 2018 - Galerie Perrotin // Oui son nom c’est Madsaki, un artiste originaire d’Osaka au Japon, et c’est la première fois qu’il expose en France, ça se passe à la galerie…


Requiem pour les Barthélemy