Requiem pour les Barthélemy
Requiem pour les Barthélemy

BRUXELLES // Design Generations - Intersections 5

Jusqu'au 4 novembre 2018 -
Adam - Art and Design Atomium Museum //

  • Copyright: ADAM  Photographer:  flosanphotography
  • Vœux [Good Wishes] HoetHoet, 1990 > 2018
  • Gustav Berg, Vinyl Record Storage Unit, ca 1960 -70
  • Petite Friture, Chains, 2017
  • Buzzispace, BuzziFLOAT, 2017
  • Jean-Pierre Vitrac, Set=9, ca1970
  • Anonyme, Pram, 1970s
  • Musicbox, Doorbell with integrated musical box, 2017
  • Marco Zanuso, Ariante, 1979
  • Paul Secon, Ceiling light, ca 1960
  • Gypsum disorder, 2016
  • Pio Manzù, Cronotime EO66, 1966
  • Zentech, ZReader, 2013
  • Ausgebrannt, 2010-2017
  • Ruth Francken, Man Chair, 1° edit. 1970 – 2° edit. 1985 Seat

 

Ce qu'en dit le musée :

Exposition proposée en collaboration avec Wallonie-Bruxelles Design-Mode (WBDM) dans le cadre d’Intersections, la biennale de design contemporain du ADAM, Design Generations invite à regarder le design de manière différente en dévoilant la valeur profonde de ce métier qui depuis un siècle témoigne et sou-vent préconise les changements de notre société. Il ne s’agit pas véritablement d’une exposition sur le design belge, mais plutôt d’un hommage au design tout court et aux créateurs de ces outils qui nous aident à transformer notre quotidien en une expérience plus directe et consciente de nos espaces de vie, domestiques et publics.

Dix bureaux belges de design ont été invités à expliquer leur démarche à travers une sélection de produits du passé (la collection permanente du musée), du présent (leur production récente) et du futur (un produit imaginaire). Loin d’être une anthologie historique qui montre différentes générations de créateurs, l’exposition propose une narration sur le design comme espace critique où les temporalités varient et interagissent sans arrêt, où l’influence du passé et la ré-flexion sur l’avenir rythment le processus de création. Donc le design n’est pas qu’une question de durée d’un objet dans le temps, mais surtout la capacité de se projeter à l’avant ou à l’arrière et d’embrasser les cultures et la connaissance, les habitudes et les styles de vie, les déconstruire et les reconstruire dans un effort constant vers une éthique de la création et de la production.

Les participants ont été les protagonistes de ce projet depuis le début. Nous leur avons demandé de sélectionner et de partager les raisons de leur choix de l’objet du passé, de présenter des produits qui les représentent au mieux et surtout, de faire l’effort d’imaginer un objet qui n’existe pas, comme une projection de leur activité dans un temps à venir.

LE PASSÉ : les objets choisis font partie de l’exposition permanente ou conservés dans les entrepôts au sein du musée. Les designers ont sélectionné chacun un ob-jet, pour différentes raisons que les organisateurs leur ont demandé d’exprimer: affection et familiarité (souvenirs), émulation (le designer, l’objet), affinité (d’un processus, d’une fonction, d’un matériau).

LE PRÉSENT : les designers ont proposé chacun 3 à 5 produits récents qui représentent le mieux leur démarche. Parfois suivant une idée d’aménagement, par-fois sans une logique apparente mais déterminant une cohérence d’intentions, les objets sont racontés grâce aux textes, mais souvent et encore plus grâce aux liens qu’ils entrelacent l’un avec l’autre, dénonçant une variété importante des processus et d’usage, des contraintes et des libertés.

LE FUTUR : les designers ont interprété cette option de manière très variée. Produits visionnaires, états d’esprit, prises de position, images, ou même de contes... Chaque lieu est intime et ouvert à la fois. Poétique et éthique. Privé et professionnel. Exactement comme le design. La narration est rythmée par une scénographie qui rend reconnaissables les ob-jets de la collection permanente, présentés sur des socles ; les objets qui racontent la démarche des designers, agencés de manière à être plus accessibles et proches du visiteur ; et pour finir, le futur, qui est traduit par des images numériques sur des écrans.

Adam - Art and Design Atomium Museum
Jusqu'au 4 novembre 2018
Plus d'informations



Requiem pour les Barthélemy