De pôle en pôle, un monde qui disparaît

Jusqu'au 13 janvier 2019 -
Grilles du Jardin du Luxembourg // 

  • Sebastian Copeland
  • Sebastian Copeland
  • Sebastian Copeland
  • Banquise Canadienne
  • Colonie de Manchots Papous, Île Petermann, Antarctique
  • Détroit de Gerlach, Antarctique
  • Iceberg, Groenland du Nord
  • Iceberg, Qaanaaq, Groenland du Nord
  • Icebergs, Île d’Ellesmere, Arctique canadien
  • Léopard de mer (Hydrurga leptonyx), Antarctique
  • Ours Polaire (Ursus maritimus), Banquise Canadienne
  • Près de Qaanaaq, Groenland du nord
  • Tempête sur la calotte glaciaire du Groenland

 

L’explorateur Sebastian Copeland nous lance un message d’alerte : le réchauffement climatique menace les régions polaires, et c’est une partie de notre planète qui disparaît jour après jour. Grâce à ses magnifiques photographies, le photographe nous fait découvrir ces territoires que nous connaissons très peu, mais que nous devons protéger. Avec la fonte des glaces, c’est tout un écosystème qui est menacé. Sur le long terme, c’est la Terre tout entière qui pourrait subir les conséquences de l’activité humaine, hautement polluante et nocive pour l’environnement, des 150 dernières années. Cet aventurier des temps modernes au destin extraordinaire - il voyage entre la France, les États-Unis et l’Afrique du Sud depuis son plus jeune âge - a parcouru à pied 8000 kilomètres pour découvrir le Groenland, l’Arctique et l’Antarctique. Amoureux de ce royaume de glace, le réalisateur engagé nous plonge, en 80 clichés à couper le souffle, dans un monde immaculé et quasi irréel, tant il irradie de beauté. Comme le rappelle Copeland : « la beauté est le lien qui nous unit avec la nature. Elle donne au cœur les arguments pour convaincre l’esprit de s’investir dans un programme d’action ».

Explorer and photographer Sebastian Copeland has travelled extensively in the coldest regions on earth : the Arctic and the Antarctic. Discover his photos !


Expo suivante