Requiem pour les Barthélemy
Requiem pour les Barthélemy

Vidéo - Bram van Velde au Musée de l'Hospice Saint-Roch

Jusqu'au 30 décembre 2018 -
Musée de l’Hospice Saint-Roch //

Bram Van Velde est le grand invité du magnifique musée de l’Hospice Saint Roch à Issoudun, un artiste néerlandais qui passa une bonne partie de sa vie en France et dont on redécouvre ici avec un immense bonheur les œuvres au travers de 110 lithographies. Alors Bram van Velde est un petit génie, à 5 ans il dessine déjà remarquablement bien, à 12 ans il intègrera une colonie d’artistes expressionnistes de Brême puis se rendra à Paris dans le quartier de Belleville pour véritablement affirmer son passage à la modernité. Sa vie n’a pas toujours été simple, en 1929 la crise le pousse à quitter la France, il se rendra en Espagne avec sa femme Lilly, qui va mourir en 1936, au moment où éclate la guerre civile. La période de la guerre et de l’après-guerre est très difficile pour l'artiste confronté à des échecs commerciaux répétitifs. Puis il perdra sa seconde épouse Marthe, accidentellement à Paris.

  • © Musée de l'Hospice Saint-Roch, tous droits réservés
  • © Musée de l'Hospice Saint-Roch, tous droits réservés
  • © Musée de l'Hospice Saint-Roch, tous droits réservés
  • © Musée de l'Hospice Saint-Roch, tous droits réservés
  • © Musée de l'Hospice Saint-Roch, tous droits réservés
  • © Musée de l'Hospice Saint-Roch, tous droits réservés
  • © Musée de l'Hospice Saint-Roch, tous droits réservés
  • © Musée de l'Hospice Saint-Roch, tous droits réservés
  • © Musée de l'Hospice Saint-Roch, tous droits réservés
  • © Musée de l'Hospice Saint-Roch, tous droits réservés
  • © Musée de l'Hospice Saint-Roch, tous droits réservés
  • © Musée de l'Hospice Saint-Roch, tous droits réservés
  • © Musée de l'Hospice Saint-Roch, tous droits réservés
  • © Musée de l'Hospice Saint-Roch, tous droits réservés

 

Mais la vie est bien faite, et notre artiste va enfin apercevoir le soleil et la reconnaissance qu’il mérite. Un artiste « maudit » qui constitue aujourd’hui une référence quasi-mythique pour les jeunes peintres. Bram Van Velde se révèle ici comme le seul artiste capable d’établir le lien entre l’Ecole de Paris et les expressionnistes abstraits américains. Il s’est trouvé tout seul, sans partage, à la seule force de sa sincérité. Il nous livre dans ses œuvres quasi abstraites un témoignage poignant d’une époque impitoyable. Il n’opte pas pour un cubisme formel à la Picasso, ni pour l’Abstraction lyrique ou l’art informel. Il réinvente la peinture à sa manière, les formes étant remplacées par les couleurs. Contrairement à son contemporain Picasso, Bram Van Velde produit très peu, une dizaine de toiles par an. Il laisse s’exprimer son pinceau dans des gestes amples, sans volume, à la limite entre peinture abstraite et peinture figurative. Une merveilleuse redécouverte dans une exposition qui en plus est totalement gratuite.

> Plus de vidéos d'expositions


Vous aimerez aussi…

Palais Bénédictine, Fécamp
  • Vidéo
  • Insolite

Vidéo - Le Palais Bénédictine de Fécamp

Collections permanentes - Palais Bénédictine // Direction Fécamp, au bord de la mer en Normandie, à 2h de Paris et 20 minutes d’Etretat. C’est ici que se trouve l’un des plus beaux palais de…

De Renoir à Picasso, Musée d'Art Contemporain de Montélimar
  • Vidéo
  • Classique

Vidéo - De Renoir à Picasso au MAC Montélimar

Jusqu'au 31 décembre 2018 -  Musée d'art contemporain Saint Martin, Montélimar // C’est un événement qui n’arrive que très rarement, voire jamais, dans la vie d’un musée ou d’une ville, recevoir…

Tintin et les avions, Musée Aéroscopia
  • Vidéo
  • En famille

Vidéo - Tintin et les avions au Musée Aéroscopia de Toulouse

Jusqu'au 19 janvier 2019 - Aeroscopia // Oui Tintin qui a le vent en poupe ces derniers jours puisqu’en un mois, on a assisté à 2 ventes record :l ’une pour 630 000 euros et l’autre pour 365 000…

TOLKIEN
  • Vidéo
  • Insolite

On a vu la Cité internationale de la tapisserie à Aubusson

Cité Internationale de la Tapisserie // Saviez-vous que depuis 2009, la tapisserie d’Aubusson est inscrite par l’Unesco au Patrimoine « culturel immatériel » de l’humanité. Pourquoi immatériel ? Eh…


Requiem pour les Barthélemy