Lyon - Le monde en tête, la donation Antoine de Galbert

Musée des Confluences
Jusqu'au 3 mai 2022

  • Antoine de Galbert
  • Bonnet Evenk (Sibérie Orientale)
  • Coiffe de jeune fille Miao, Chine Musée des Confluences, Don Antoine de Galbert, 2017 photo Etienne Pottier
  • Coiffe de jeune homme Turkana (Kenya ou Ouganda). musée des Confluences, don Antoine de Galbert
  • Coiffe de jeune homme Turkana, Kenya ou Ouganda Musée des Confluences, Don Antoine de Galbert, 2017
  • Coiffe Mursi

 

Étonnantes et parfois même spectaculaires, les coiffes sont des accessoires d’apparat présentes dans toutes les cultures du monde qui attisent la curiosité par leur richesse et leur variété. Antoine de Galbert, fondateur de la Maison rouge à Paris, a toujours été fasciné par elles : pendant 25 ans, il en a réuni près de 500, toutes plus surprenantes les unes que les autres. Il s’est constitué une collection unique et incroyable qu’il a décidé de confier au Musée des Confluences en 2017 complétant ainsi le fond ethnographique du musée. L’exposition nous plonge au cœur de cette passion et nous propose un tour du monde de la coiffe.


Vous aimerez aussi…

Le collectionneur de Brooklyn_DanOhlmann
  • Cinéma
  • En famille

Lyon - Au cœur du cinéma

Musée Miniature et Cinéma
Collections permanentes

C’est au Musée de la Miniature et du Cinéma que les petites mains magiques du 7e art s’agitent pour restaurer les pièces endommagées des films après leur tournage plus de 200 films y sont représentés sur 1000 m².

Abbaye de Cluny
  • Classique
  • En famille

Clunny - Abbaye de Cluny

Abbaye de Cluny
Collections permanentes

Fondée en 910, l’Abbaye de Cluny rayonne sur l’Europe durant tout le Moyen Âge avec son église abbatiale aux proportions hors du commun : la “Maïor Ecclesia”.

Allemagne, Berlin, Nationalgalerie, Staatliche Museen zu Berlin © BPK, Berlin, Dist. RMN-Grand Palais Jörg P. Anders
  • Classique

Rouen- François Depeaux, l'homme aux 600 tableaux

MUSEE DES BEAUX-ARTS DE ROUEN
Du 3 avril au 7 septembre 2020

L’histoire du collectionneur François Depeaux, retracée par le musée des Beaux-Arts de Rouen, est rocambolesque. Qui aurait pu penser qu’un magnat du charbon serait devenu un collectionneur compulsif de tableaux ? Il a procédé à l’acquisition de près de 600 tableaux et dessins parmi lesquels 55 Sisley, de nombreux Monet.

cliché François Dugué
  • Classique

L'invention d'Etretat au Musée des Pêcheries de Fécamp

MUSEE DES PECHERIES DE FECAMP
Du 3 avril au 6 septembre 2020

A l’époque, peindre en plein air ne se fait pas. Rien n’arrête Le Poittevin qui ira jusqu’à se faire aménager un atelier sur la plage – dans lequel il invitera plus tard son ami Courbet à peindre sa série de vagues à l’été 1869.