Guy Tillim, Museum of Revolution

Fondation Henri Cartier-Bresson
Du 26 février au 2 juin 2019

Jusqu'au 2 juin 2019 -
Fondation Henri Cartier-Bresson //

  • Avenue du Pr. L. Sedar Senghor, Dakar, 2017
  • Azikiwe St. Dar es Salaam Tanzanie, 2017
  • Marshall St. Johannesburg, Afrique sud, 2014
  • Rue Dr Theze, Dakar, 2017
  • Union Avenue, Harare, Zimbabwe, 2016
  • Praça do Metical, Beira, Mozambique, 2017 © Guy Tillim, Courtesy of Stevenson, Cape Town and Johannesburg

 

Guy Tillim est un photographe indépendant sud-africain qui met en lumière les grandes capitales africaines et leurs populations depuis les années 1980. Convaincu que c’est par l’image qu’il peut dénoncer l’apartheid de façon concrète, le photo-journaliste documente le gouffre qui sépare blancs et noirs sur le continent africain. De nombreux prix prestigieux récompensent alors son engagement. Aujourd’hui, l’œil photographique de Guy Tillim nous invite à découvrir les effets de la décolonisation dans les grandes villes d’Afrique, de Nairobi à Addis-Abeba, Libreville, Abidjan, Dakar ou encore Dar es-Salaam. De ses déambulations dans ces espaces urbains en plein essor, le photographe né à Johannesburg tire une série de photographies qui nous feraient presque penser à des portraits, représentant à la fois des hommes et des femmes ainsi que la ville elle-même. Ainsi, le nom de l’exposition est une référence au musée de la révolution à Maputo, capitale du Mozambique. Guy Tillim donne une voix à l’Afrique contemporaine, façonnée par des changements politiques, économiques et sociaux majeurs au cours de ces soixante-cinq dernières années. Plus qu’un simple accrochage, c’est un témoignage poignant que nous propose la fondation Henri-Cartier Bresson.

Guy Tillim’s vision of post-colonial modern African architecture and people is simply striking. Discover his poignant photographs taken in African capitals.

 


Expo suivante