Domaine de Chaumont-sur-Loire
Domaine de Chaumont-sur-Loire

Boules à Neige et Minuscules

paris7282-copieJusqu'au 24 janvier 2015 -
Musée de la Poupée //

musée de la poupée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’occasion des 20 ans du musée, deux expositions sont proposées.
La première est dédiée aux "Boules à neige", objets à la fois féériques, colorés, enfantins, kitschs,  populaires, décriés, et poétiques.

ban-2289-copie-21e70Les boules à neige sont les descendantes des ludions, objets de cabinets de curiosités des XVII et XVIII siècles qui réunissaient dans un contenant en verre soufflé des objets, souvent d’inspiration religieuse, suspendus dans de l’eau et reliés par de fins filaments aux deux extrémités du réceptacle.

L ’exposition présente environ 300 boules à neige provenant de la célèbre collection de Mireille Sueur. Cette passionnée parisienne a réuni dans son intérieur, très médiatisé, une multitude d’objets insolites dont près de 3000 boules neigeuses qu’elle classe par thèmes. L’exposition  aborde les thématiques suivantes : historiques, religieuses, touristiques, animalières, les anges, Noël, les jouets, les héros de dessins animés et de films, les elfes et les sirènes, les gothiques et halloween, les publicitaires, les inclassables…

expo-minuscules-musee-poupeeAu XIX siècle, c’est à Venise que la technique de la fabrication des presse -papier en sulfure a été améliorée au point d’inclure dans ces lourdes boules de verre des camées, des baguettes millefiori ou des substances animales ou végétales. Les sulfures étaient onéreux et les boules neigeuses en seraient une déclinaison moins coûteuse permettant le mouvement en plus.Les premières authentiques boules à neige dateraient de l’exposition de Paris de 1878 et sont décrites, à l’époque, comme des presse-papiers en forme de boules creuses remplies d’eau et contenant un homme avec un parapluie. Ces boules contenaient aussi une poudre blanche qui lorsque l’objet était retourné, reproduisait la chute de la neige. Ces boules, faites d’un globe en verre rempli d’eau avec un socle en céramique, laiton ou marbre, étaient très lourdes et remplissaient parfaitement leur rôle de presse-papier.
La seconde est dédiée aux ‘’poupées de poche’’, objets fascinants et hautement collectionnés, qui reflètent le quotidien de l’époque victorienne.
Par cette nouvelle exposition, l’équipe du musée met sous les projecteurs l’univers ludique des « minuscules ». Il s’agit des poupées de poche qui, depuis le dernier quart du XIX siècle, règnent sur un microcosme idéalisé composé de maisons, pièces, meubles, décors, vêtements et autres brimborions qui les rendent aujourd’hui des objets fascinants et hautement collectionnés. Les poupées de poche sont apparues sur le marché occidental vers 1876, en même temps que les premiers bébés articulés. Les modèles les plus recherchés sont entièrement en biscuit (porcelaine mâte comportant deux phases de cuisson), alors que des spécimens moins coûteux étaient réalisés avec un corps semi-articulé en composition.
De facture essentiellement française et allemande, ces poupées de petite taille,qui tenaient donc dans une poche,devinrent les jouets par excellence des enfants des générations entre la guerre de 1870 et la guerre de 1914.

Musée de la Poupée
Impasse Berthaud, 75003
Tel : 01 42 72 73 11  

M° Rambuteau (11)
Du mardi au samedi de 13h à 18h
Tarif : 8 € - Tarif réduit : 4 à 6 €

>>Retour Page d'Accueil


Expo précédente


Domaine de Chaumont-sur-Loire