METZ // Architecture et urbanisme japonais depuis 1945

Du 9 septembre 2017 au 8 janvier 2018 - 
Centre Pompidou-Metz //

 

37

Architecture et urbanisme japonais depuis 1945

1945, une date dont la puissance d’évocation est sans pareil lorsque l’on aborde l’Histoire du Japon. Si tragique et funeste soit-elle, cette année marque alors le début d’une nouvelle ère pour le pays, un nouveau départ. Le Japon incarne à cette époque-là le pouvoir de longévité et de résurrection propre au Phénix. Par l’esprit comme par la pierre, le pays doit se reconstruire. À travers l’architecture et l’urbanisme, on voit alors se matérialiser le nouvel éveil du Japon, la façon dont le pays du soleil levant se relève avec lui. En 1950, l’île n’échappe pas à la déferlante architecturale du nom de Le Corbusier. Le territoire s’érige alors petit à petit sous le spectre du modernisme. Dans la même veine, entre 1955 et 1965 l’intégration et l’utilisation massive du béton dominent les constructions. Mais un tournant de taille s’opère à partir de 1970, avec l’Exposition universelle d’Osaka dont ont découlé deux tendances architecturales, « le métabolisme » et la « nouvelle vision », puisant toutes deux dans l’innovation des formes, des matériaux et des technologies. Les années 1980 et 1990 sonnent quant à elles un désir de simplification, le style est épuré et l’on parle même d’une architecture de la disparition. C’est également l’époque où l’on va davantage penser au concept de maison individuelle, au reflet de son temps, et à l’architecture d’urgence en réaction au tremblement de terre de Kobe. La relève est aujourd’hui assurée par une foule d’architectes dont la renommée internationale est sans appel. Tadao Ando, Toyo Ito, Shin Takamatsu, Kazuo Shinohara ou Itsuko Hasegawa en font notamment partie. Ils développent une architecture narrative tout en prolongeant le principe de disparition. Une architecture, mais surtout un pays, qui depuis les années 1945 n’a cessé de se réinventer.

Centre Pompidou-Metz
1 parvis des Droits-de-l’Homme, 57020 Metz
Du 9 septembre 2017 au 8 janvier 2018


Vous aimerez aussi…

2.Biennal d'Anglet 2018- La LIttorale 7 Love Tower Tadashi_Kawamata©K.Pierret-Delage Ville d’Anglet 1
  • Incontournable
  • Insolite

La 9e édition de la Biennale d'Anglet revient cet été !

Anglet
Jusqu'au 19 octobre 2024

La Biennale d’Anglet revient pour une neuvième édition plus audacieuse que jamais, nous conviant à une exploration esthétique inédite du littoral.

Jardin des Arts 2024, une œuvre de Philippe LERAY (18 La Ville Pierre
22100 Quévert philippeleray-sculpteur@gmail.com 06 75 38 92 85)22100 Quévert philippeleray-sculpteur@gmail.com 06 75 38 92 85)
  • Découverte
  • Insolite

Le Jardin des Arts est de retour au Parc d'Ar Milin' !

Parc d'Ar Milin'
Jusqu’au 15 septembre 2024

Apprêtez-vous à vivre une expérience monumentale dans ces jardins somptueux du parc d'Arc Milin', pour le rendez-vous incontournable du Jardin des Arts !

Les Nuits Lumière, Bourges, spectacle illumination, vue © Ville de Bourges (1)
  • Incontournable
  • En famille

Les Nuits Lumière : le spectacle estival dans le centre-ville de Bourges

Ville de Bourges
Jusqu'au 21 sept. 2024

Au cœur de Bourges, la magie des Nuits Lumière offre une expérience nocturne estivale, où l'histoire et l'architecture se parent de reflets bleutés.

exposition germaine richier, friche de l'escaletteGermaine Richier, L'Eau, 1953-1954 © photos C. Baraja E. Touchaleaume - Archives Galerie 54 & Friche de l'Escalette
  • Sculpture
  • Incontournable

Exposition Germaine Richier à la Friche de l'Escalette

Friche de l'Escalette
Du 1er juillet au 1er septembre 2024

Les silhouettes monumentales de Germaine Richier s'imprègnent du doux parfum de la Provence pour une éblouissante exposition à la Friche de l'Escalette !