Trésors de Kyōto - Trois siècles de création Rimpa

Musée Cernuschi
Du 26 octobre 2018 au 27 janvier 2019

Du 26 octobre 2018 au 27 janvier 2019 -
Musée Cernuschi //

  • Sotasu, Wind and thunder god
  • Sekka, Goldfish bowl
  • Sekka, Irises
  • Sekka, Irises
  • Hochu, Whiteplum
  • Sotatsu, Ivy lane
  • Sotatsu, Ivy lane

 

Contemplation, délicatesse et découverte sont certainement les piliers de cette exposition au caractère exceptionnel, présentée au Musée Cernuschi. Pourtant, qui d’entre nous connaît le courant Rinpa, ce mouvement artistique et décoratif qui provient d’une des écoles majeures de la peinture japonaise ? Apparu au XVIIe siècle, la production de ce mouvement qui prend pour origine Kyoto, perdure encore de nos jours, prouvant son faste et sa qualité. Au fil de l’accrochage, vous comprendrez que le style Rinpa se distingue des autres écoles nippones de par ses formes épurées combinées à des couleurs vives. Ses thèmes favoris ? La nature, la littérature et le théâtre classique. Peinture, gravure, objets en céramique, bois ou laque, les œuvres sont variées mais ne jurent pas en raffinement. Le trésor national Dieux du vent et du tonnerre de Sotatsu notamment, conservé dans le temple Kennin-ji à Kyoto et visible en de très rares occasions, impressionne par ses peintures sur feuille d’or. Dans ce parcours chronologique exposant les quatre générations d’artistes du mouvement japonais – Koetsu et Sotatsu, Korin et Kenzan, Shiko, Roshu et Hochu et enfin Sekka – les soixante objets d’art, victimes de leur fragilité autant que de leur magnificence, seront exposés en rotation. Cela pourrait presque nous inspirer un vieux proverbe, sur la corrélation indéniable entre l’éphémère et la beauté.

Discover the Rinpa art, this historical Japanese design and painting movement came from Kyoto.

L'expo en Photos :

  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (62)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (61)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (57)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (55)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (53)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (52)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (51)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (50)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (37)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (38)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (41)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (44)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (42)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (45)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (47)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (48)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (36)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (35)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (34)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (33)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (31)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (29)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (28)
  • Vue de l'exposition Trésors de Kyoto - Musée Cernuschi (27)

 

Ce sont véritablement des trésors qui nous viennent directement de Kyoto pour une exposition en plusieurs temps qui nous invitera à revenir flâner régulièrement ici au musée Cernuschi. Car cette exposition ne présente que des pièces d’une rareté et d’une fragilité exceptionnelle, des pièces qui ne pourront être exposées durant toute la durée de l’exposition et qui devront effectuer des rotations comme ce trésor national que l’on ne pourra admirer que durant les 4 premières semaines. Contemplation, délicatesse et découverte sont donc les maîtres-mot de ce rendez-vous exceptionnel. Ici, vous allez vous familiariser avec le courant Rinpa, ce mouvement artistique et décoratif qui provient d’une des écoles majeures de la peinture japonaise, apparu au XVIIe siècle, et qui perdure encore de nos jours. Sa spécificité ? Réunir les artistes autour d’affinités spirituelles et esthétiques. Jouer sur des formes épurées combinées à des couleurs vives autour des thèmes de la nature, la littérature et le théâtre classique. 60 objets d’art, victimes de leur fragilité autant que de leur magnificence, à commencer par ce trésor national exceptionnel, Dieux du vent et du tonnerre, visible en de très rares occasions, qui impressionne par ses peintures sur feuille d’or. Trois siècles de création Rinpa se racontent ici, dans une scénographie délicate et raffinée, qui rend un superbe hommage à cet art qui a pour but de « faire entrer la beauté dans la vie de tous les jours ». Mission réussie.