Actu - La mise à nu du Palais de Tokyo

Une expérience i-nu-bliable //

Etre nu pour visiter une exposition serait digne d'un feuilleton has been, décalé. Mais non. Le Palais de Tokyo, temple de l'art contemporain très perché (dont même les adeptes de l'art comprennent 40% de la visée) offre aux visiteurs le luxe de parcourir les galeries de sa nouvelle exposition "Discorde, filles de la nuit" sans vêtements, ni chaussettes le 5 mai... soit totalement nu ! Oui nu comme un vers ! Le moyen pour le Palais de faire un gros buzz médiatique après l'histoire du bouquet de Koons. Pas question d'entrer au Palais de Tokyo comme on entre au Louvre ou au Vatican en chuchotant à pas feutrés, les épaules courbées et le visage déformé par des rides de concentration... on entre au palais de Tokyo comme on est ! Bref, on vous informe juste car la liste est déjà totalement complète.


Vous aimerez aussi…

Lady Gaga Robert Wilson
  • Actu

Lady Gaga décapitée par Robert Wilson dans un portrait vidéo saisissant

Le plasticien et metteur en scène américain Robert Wilson vient d’inaugurer une salle d’exposition virtuelle où il expose d’hypnotiques portraits vidéo de Lady Gaga et Winona Ryder.

Gerbil Art Gallery (1)
  • À la maison
  • Actu

Un couple confiné crée un adorable mini musée pour ses rongeurs

De minuscules reproductions de tableaux de Klimt, Vermeer, De Vinci et Edvard Munch sont exposées à la Gerbil Art Gallery, le premier musée pour rongeurs. Les gerbilles Pandoro et Tiramisu se régalent des œuvres – au sens propre !

Premier festival d'art urbain confiné Projet Saato coronavirus
  • Actu

Lancement du premier Festival d’art urbain confiné pour soutenir les hôpitaux

La plateforme Projet Saato lance le premier festival d’art urbain confiné et vend des œuvres de street-art pour venir en aide aux hôpitaux. La totalité des bénéfices sera reversée à l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris.

Vente aux enchères Protège ton soignant
  • Actu

2,4 millions d’euros collectés lors d’une vente aux enchères pour les soignants

Vendues au profit du collectif « protège ton soignant » par la maison de ventes Piasa, près de 400 œuvres, dons d'artistes, de collectionneurs ou de galeristes ont permis de récolter 2,4 millions d’euros pour soutenir le personnel soignant.