Actu - Une exposition d'air pollué à Londres

La ville de Londres et l'artiste Michael Pinsky sensibilisent les citadins à la pollution //

  • Pollution pods
  • Pollution pods
  • Pollution pods
  • Pollution pods
  • Pollution pods
  • Pollution pods

 

A travers cinq grandes villes les plus polluées du monde (Beijing, New Delhi, Sao Paulo, Tautra et Londres), l'artiste Micheal Pinsky installera 5 dômes géodésiques associés à chacune des villes, qu'il appelle des "Pollution Pods" (capsules de pollution). Son ouverture au public coïncidera avec le Jour de la Terre, le 18 avril et fermera le 24 avril 2018.

Cette œuvre a été réalisée initialement pour un projet de recherche, dans le but de voir si l’art pouvait influencer les perceptions, habitudes et actions des gens concernant le réchauffement climatique. Au menu : un peu d’ozone, de particules, de dioxyde d’azote, de dioxyde de soufre et de monoxyde de carbone en passant de ville en ville, de pollution en pollution. Le visiteur pourra sentir différents types d’atmosphères en passant du froid au chaud et de l’humide au sec. Pour recréer ces cinq environnements, l’artiste s’est associé avec les experts en chimie atmosphérique d’Airlabs. Il a également travaillé avec l’experte olfactive Lizzie Ostrom qui s’est occupée de dénicher un fabricant d’odeurs de diesel brûlé et qui en assurera la dissipation dans l’atmosphère. La société néerlandaise I Scent a aussi participé au projet en réalisant des odeurs de plastique, d’herbe, de charbon et de bois brûlés. En revanche, aucun gaz toxique pour la santé ne sera utilisé.

Donc pas de danger, laissez-vous tenter par l'expérience, vous pourriez en ressortir conscients ! Comme le dit Christian A. Kloeckner, psychologue spécialisé dans l’environnement : "Nous pensons que c’est seulement en s’immergeant dans ce type d’environnements artistiques, qui engendrent une réponse physique et émotionnelle, que l’on peut espérer changer de comportement."


Vous aimerez aussi…

© David Stjernholm courtesy of the Kunsthal Charlottenborg, Copenhagen.
  • Actu
  • Scandale

Scandale - L'artiste Ai Weiwei obtient 230 000 € au Danemark

Un concessionnaire Volkswagen a été contraint par la justice de verser 230 000 € à l'artiste chinois Ai Weiwei pour avoir utilisé une de ses œuvres à des fins publicitaires sans son autorisation. 

© Olafur Eliasson
  • Actu
  • Découverte

Actu - Olafur Eliasson de retour à la Tate Modern

Your Spiral View //

© Turismo Lisboa
  • Actu

Et d’un deuxième classement par l’UNESCO : le Palais de Mafra au Portugal!

Après l’inscription de Babylone, c’est au tour du Palais de Mafra au Portugal de rentrer au patrimoine mondial de l’UNESCO.

©OpenCulture
  • Actu
  • Découverte

La plus vieille chanson du monde a 3400 ans !

Vous peinez à dénicher le vieil air des années 1960 qui impressionnera vos amis fans de musique vintage ? Cherchez plus loin !