fbpx
Arts in the City YouTube
Arts in the City YouTube

Actu - Un accord franco-saoudien pour développer Al-Ula

  • Cité d'Al-Ula
  • Cité d'Al-Ula
  • Inscription retrouvée à Al-Ula

 

Le mardi 10 avril 2018, la France signera un accord intergouvernemental de 10 ans avec l’Arabie Saoudite pour le développement du site archéologique d’Al-Ula. Au cœur de ce projet, la construction de deux grands musées et le développement touristique et culturel.

Situé dans le désert au nord de l’Arabie saoudite, le site anciennement appelé Hegra ressemble à la cité de Petra, en Jordanie : une centaine de tombes qui ont résisté aux années se cachent sur ses 52 hectares. Le site est d’ailleurs classé depuis 2008 au patrimoine mondial de l’Unesco. Grâce à cet accord, la France pourra ainsi être associée au développement d’Al-Ula : une agence française, créée et financée par des fonds saoudiens, y apportera son expertise archéologique, culturelle et muséale. En échange, comme pour l’accord passé lors de la construction du Louvre Abou Dhabi, l’Arabie saoudite promet un partenariat avec le patrimoine français. Les fouilles qui ont commencé à Al-Ula depuis 2008 sont d’ailleurs menées à la fois par des archéologues français et saoudien. Ceux-ci ont déjà découvert des inscriptions datant du Ve siècle avant notre ère, des outils de taille, une garnison romaine du IIIe siècle et des tombes révélant des rituels funéraires inédits.

De belles découvertes qui feront l’objet d’une exposition à l’Institut du Monde arabe au printemps 2019. Le site, quant à lui, prévoit d’ouvrir dans 3 à 5 ans, afin de ramener une activité touristique notable rapidement dans cette région qui fait débat.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Arts in the City YouTube