fbpx
Arts in the City YouTube
Arts in the City YouTube

ROUEN // Savants et croyants

Du 25 mai au 16 septembre 2018 -
Musée des antiquités //

  • Bague de mariage juive provenant du trésor de Colmar, vers 1300 Ornement à forme architecturale de pyramide à six pans (une inscription: "Mazel Tov").Collection Demangeot, 1923Lieux de conservation: Paris, Musée National du Moyen-Âge
  • Bague de mariage juive provenant du trésor de Colmar, vers 1300
  • Bague de mariage juive provenant du trésor de Colmar, vers 1300
  • Paris, musée du Louvre. OA10003.
  • Lampe de Hanouca, XVIesiècle Paris, Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme
  • Traduction d’un ouvrage d’astronomie en présence d’Abraham Ibn Ezra, Psautier dit de Blanche de Castille, après 1218 Paris Bibliothèque de l’Arsenal© D.RMahzor copié dans les environs de Paris,vers 1288, à présenter au niveau d'une prière, ici début de la prière pour Shabbat matin, bibliothèque nationale de France ©D.RStèle en trois parties de Jocabed, fille de Rabbi Isaac, épouse de Rabbi Ezra, Paris, 1280-1281, Musée d'Art etd'Histoire du Judaïsme, Paris
  • Stèle en trois parties de Jocabed, fille de Rabbi Isaac, épouse de Rabbi Ezra, Paris, 1280-1281, Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme, Paris
  • Traduction d’un ouvrage d’astronomie en présence d’Abraham Ibn Ezra, Psautier dit de Blanche de Castille, après 1218 Paris Bibliothèque de l’Arsenal
  • Escalier vu de l’intérieur Maison Sublime
  • Escalier Maison Sublime
  • Façade Nord Maison Sublime
  • Mahzor copié dans les environs de Paris vers 1288, à présenter au niveau d'une prière, ici début de la prière pour Shabbat matin, bibliothèque nationale de France
  • Lion renversé Maison Sublime
  • Palais de justice de Rouen angle Nord-Est Maison Sublime

 

La notion de judaïsme médiéval ne court pas les rues ni les musées. Pourtant, la présence juive en France au Moyen-âge fut considérable, tout comme son influence sur la culture des pays d’Europe du Nord - et de Rouen. Car dans cette cité s’est construite au tout début du XIIe siècle la « Maison Sublime », édifice roman récemment rénové et qui a révélé des trésors de l’art hébraïque. Manuscrits, objets d’art, vestiges archéologiques sont exposés dans ce monument dont la fonction reste mystérieuse, mais dont l’architecture constitue l’un des joyaux du patrimoine normand. Par la réouverture de celui-ci, le Musée des Antiquités donne à voir les échanges artistiques entre juifs et chrétiens, de la Normandie à la Grande-Bretagne. Si le sujet semble pointu, les reliques exposées et surtout la visite en réalité virtuelle de la maison montrent la richesse d’un patrimoine oublié et les coutumes de cette communauté. Gravés dans les pierres, plusieurs graffitis hébraïques font référence à un verset du célèbre Livre des Rois : « Que cette maison soit sublime ». Tout est dit.

> On a vu, on vous raconte : l'exposition Savants et Croyants au Musée des Antiquités de Rouen

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Arts in the City YouTube