fbpx
Arts in the City YouTube
Arts in the City YouTube

Actu - Robert Indiana s'est éteint

  • Robert Indiana, AMOR, Madrid
  • Robert Indiana, LOVE, AMOR, Milan
  • Robert Indiana, LOVE, AMOR, Minneapolis
  • Robert Indiana, LOVE, Indianapolis Museum of Art
  • Robert Indiana, LOVE, Jerusalem
  • Robert Indiana, LOVE, Milwaukee
  • Robert Indiana, LOVE, Montréal
  • Robert Indiana, LOVE, New-York
  • TOKYO, JAPAN, 26 JANUARY - Shinjuku - Salarymen are walking in front of the famous LOVE sculpture created by Robert Indiana. This business area of shinjuku is made by very high tower building - January 2012

 

Spread love all around the world //

Robert Indiana, figure incontournable du mouvement Pop Art américain dont la sculpture LOVE est devenue l'une des œuvres d'art les plus reproduites de l'époque moderne, est décédée à l'âge de 89 ans.

Robert Indiana, dont le vrai nom de famille était Clark, connaissait déjà un succès critique et commercial quand il a débuté sa série LOVE à la Stable Gallery de New York en 1964. Cette même année, l'œuvre d'Indiana a été montrée aux côtés de celles d'Andy Warhol dans le Queens. Mais cette simple sculpture de quatre lettres allait éclipser le reste de l'œuvre de l'artiste et inciter certains critiques à le considérer comme un recycleur d'idée, un rabâcheur. L'amour n'est pas tout rose on le sait. Alors que LOVE a été reproduit sur 330 millions de timbres-poste, permettant à l'art d'Indiana de voyager dans le monde entier, il a également été reconfiguré sous d'innombrables autres formes qu'il n'a jamais autorisées - ni profitées. L'artiste est décédé samedi d'une insuffisance respiratoire. Un jour plus tôt, une entreprise qui avait travaillé avec Indiana pendant des années a intenté une poursuite contre un vendeur d'art concurrent et le gardien de l'artiste pour avoir prétendument isolé l'artiste et avoir produit des reproductions non autorisées de son travail.

Une vague d'expositions a contribué à élargir la compréhension tardive du public du travail d'Indiana, qui comprenait des interprétations beaucoup plus sombres du rêve américain. Dans les années 1960, il a créé des peintures en forme de losange avec les mots «Manger» ou «Mourir» ...

 

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Arts in the City YouTube