Scandale - Le Musée de la Romanité ne fait pas l'unanimité

Modernité ou conservatisme ? //

Le Musée de la Romanité à été inauguré à Nîmes le 2 juin dernier et présenté à ses habitants par la même occasion. Un bâtiment de 9200 m² pour accueillir 5000 oeuvres antiques, à l'architecture moderne, se dresse devant les arènes. Oui mais voilà... Cette initiative ne plaît pas à tous les Nîmois, ni à certains experts de l'Unesco. 

Les quelque 5.000 œuvres antiques sont désormais présentées selon un parcours chronologique et thématique allant du 7e siècle avant notre ère jusqu'au Moyen-Âge. Les riches collections archéologiques nîmoises étaient jusqu'ici à l'étroit dans un musée du 19e siècle alors que la ville d'Arles voisine avait créé dès 1995 son vaste «musée bleu» le long du Rhône. Mais ce choix et son coût de près de 60 millions d'euros-divisent les habitants de la ville. Certains Nîmois qualifient de «chef-d'œuvre» la façade carrée constituée de milliers de lames de verre sérigraphié rappelant le drapé d'une toge ou une mosaïque pendant que d'autres dénoncent « une pollution visuelle horrible et coûteuse ». Elisabeth de Portzamparc, qui a imaginé le musée de la Romanité, rétorque : « On observe souvent des réticences concernant la juxtaposition de bâtiments contemporains au patrimoine antique, comme on l'a déjà fait avec la pyramide du Louvre ou encore le Carré d'Art face à la Maison Carrée, et le musée de l'Acropole à Athènes ».


Vous aimerez aussi…

© David Owens
  • Scandale

Scandale - Une oeuvre inspirée de Me too déclenche la polémique

Lors de la grande foire internationale Art Basel qui se tient chaque année à Bâle, une artiste a créé la polémique avec son oeuvre faisant directement référence à Me too. 

salvator mundi
  • Scandale

Scandale - Le Salvator Mundi retrouvé ?

Souvenez-vous, il y a quelque temps, on vous annonçait que le tableau le plus cher du monde (450 millions de dollars quand même !) avait disparu. Depuis, les spéculations vont bon train.

© Anish Kapoor. Avec l'aimable autorisation de Lisson Gallery.
  • Actu
  • Scandale

Scandale – Anish Kapoor, inspiré par les menstruations

« Un homme peut-il s’occuper des problèmes des femmes ? » C’est la question que s’est posée Anish Kapoor en réalisant sa série de peintures évoquant le sang menstruel.

© Christophe Pelé Opéra national de Paris
  • Actu
  • Scandale

Scandale - Oeuvre polémique à l'Opéra Garnier

Une installation qui fait grincer des dents // Depuis le 30 décembre 2018, le majestueux escalier de l’Opéra de Paris a été orné de deux pneus dorés géants pour les 350 ans de ce temple français de…