MUMA
MUMA

❤ Découverte - Il crée des tableaux au rouleau adhésif

Les tableaux de Max Zorn sont uniques : ils ne nécessitent que du rouleau adhésif de couleur, un scalpel et une source de lumière pour révéler d'incroyables scènes //

  • Tape-art-by-Max-Zorn-Exposed
  • Tape-Art-by-Max-Zorn-Golden-Haze
  • Tape-art-by-Max-Zorn-Hong-Kong-Arrival
  • Tape-art-by-Max-Zorn-Hong-Kong-Nights
  • Tape-art-by-Max-Zorn-I-look-into-your-eyes-honey
  • Tape-art-by-Max-Zorn-Last-Supper
  • Tape-art-by-Max-Zorn-My-time-my-town
  • Tape-art-by-Max-Zorn-Night-Flight-to-Bangkok
  • Tape-art-by-Max-Zorn-Ol-man-river
  • Tape-art-by-Max-Zorn-Singapore-Sling
  • Tape-Art-by-Max-Zorn-Southbound
  • Tape-art-by-Max-Zorn-Sugar-Club-Red
  • Tape-art-by-Max-Zorn-The-night-hast-just-started
  • Tape-art-by-Max-Zorn-We-own-the-night-baby
  • Tape art by Max Zorn, Diner by the Sea

 

15

(c) Max Zorn, Premiers essais (sur lampadaire, Amsterdam)

L'artiste Néerlandais Max Zorn a eu l'idée de ses fantastiques tableaux au rouleau adhésif en partant d'un constat simple, alors qu'il marchait dans la rue : le street art devient invisible à la nuit tombée. Il a alors créé des œuvres, visibles le soir, en apposant des dessins faits au marker sur des lampadaires. Le marker a ensuite laissé place au rouleau adhésif brun ou coloré, découpé au scalpel : Max Zorn avait trouvé sa technique artistique de prédilection !

Ces scènes sculptées dans des couches de rouleau adhésif collées sur de fines plaques de verre en acrylique, se révèlent lorsqu'elle sont devant une plaque rétroéclairée (ou toute autre source de lumière), à la façon du théâtre d'ombres. Les œuvres monumentales de Zorn demandent une minutie et une patience infinie. On en redemande !

>> Découvrez l'artiste

>> Plus de découvertes d'artistes


Vous aimerez aussi…

May Parlar, Collective Solitude 2
  • Découverte
  • Photo

La solitude collective de May Parlar

La série « Collective Solitude » de May Parlar, nominée pour le Prix Aesthetica Art de 2019, interroge les questions d’appartenance et d’aliénation, du changement constant de l’être en devenir… Centrée sur le féminin, May Parlar questionne les notions d’identité et du rapport entretenu avec soi-même – ce « soi » parfois limpide mais aussi inaccessible.

HyperFocal: 0
  • Découverte

La fin des temps vue par Hugh Hayden. Déconstruction des mythes traditionnels

Diplômé en architecture, la vision de Hugh Hayden envisage les espaces et volumes comme autant de symboles qu’il utilise à son gré. En utilisant différentes formes de bois – de provenances inattendues telles que les arbres de Noël ou les bois exotiques par exemple – l’artiste américain façonne des objets surréalistes et divers pour donner son interprétation de la fin des temps.

Aheneah - No glass to hold me back
  • Découverte

Du Street art au point de croix! La brillante idée d’Aheneah

Renouveler l’esthétique du street art et dépasser les frontières, c’est tout l’objectif de la jeune artiste portugaise Aheneah – de son vrai nom Ana Martins. Munies de vis et de fil, elle crée de larges œuvres murales à base de point de croix. Une œuvre absolument stupéfiante, qui défie les codes traditionnels.

Malin Bülow - Elastic Bonding 6
  • Découverte
  • Insolite

 Les sculptures humaines de Malin Bulow

L’œuvre de la suédoise Malin Bülow – maintenant installée à Oslo en Norvège – se situe à cheval entre les questions de vivant et de non vivant, d’élasticité et de fluidité ; ses installations sont autant de prestations que de performances, utilisant différentes formes esthétiques et artistiques.


MUMA