La Haye
La Haye

Actu - Burning Man, l'incroyable festival

Artistes et festivaliers du monde entier se réunissent chaque année au Nevada, l'un des états les plus arides des USA, pour célébrer la fin de l'été au festival Burning Man //

  • Rabid Transit, Burning man 2017 (c) Jim Bourg, Reuter
  • Burning Man 2017 (c) Jim Bourg, reuters
  • Burning man (c) Jim Urquhart, reuters
  • Burning Man (c) Jim Bourg, reuters
  • Burning Man (c) Jim Bourg, reuters 2
  • Burning man (c) Jim Urquhart, reuters 2
  • Burning Man (c) Jim Bourg, reuters 3
  • Burning Man 3
  • Burning Man 2
  • Burning man
  • Burning Man 2011 Victor Grigas
  • Burning man 2010
  • Temple, Burning man
  • Burning Man 2011 voiture lego
  • Burning Man 2013 coyote
  • Burning Man 2013
  • Burning man effigie
  • Burning Man 2017 Charon
  • The House of Baba Yaga, Burning man 2018
  • The orb Burning man 2018
  • Galaxia, Burning Man 2018

 

Le Burning Man ("l'homme qui brûle") est un festival culturel et artistique hors norme, qui a su séduire au fil des ans une population de plus en plus large malgré son emplacement, véritable milieu hostile (le désert aride du Nevada, ses tempêtes de sable et ses températures extrêmes). L'édition 2018 a débuté le 26 août et se termine le 3 septembre : pendant ces neuf jours, les festivaliers peuvent admirer et créer des œuvres d'art éphémères et gigantesques et enchaînent les concerts.

Le nombre de participants est aujourd’hui limité à 70 000, et les places se vendent très vite, le festival étant sold out parfois des mois à l'avance. Les hippies et autres marginaux des débuts du festival en 1990 font maintenant place aux influenceurs, hommes et femmes d'affaires, milliardaires, artistes et festivaliers intrépides du monde entier.

Court métrage filmé pendant l'édition 2017 :

Créé par des Californiens hippies et artistes dans l'âme, cette réunion annuelle prend place dans la ville éphémère et désertique de Black Rock City, au Nevada. L'intitulé Burning Man fait référence au feu de joie qui clôture le festival et durant lequel est brûlé l'effigie d'un homme de plusieurs mètres de hauteur : l'effigie brûlera ce samedi 1er septembre au soir à Black Rock City. Le rite païen du feu de joie ("bonfire") est souvent lié au solstice d'été (20 ou 21 juin), et c'est une tradition ancrée dans les mœurs américaines.


Sorte de fête païenne rituelle où l'impossible devient réalité grâce à la créativité et à l'engagement de ses participants, les neuf jours du festival sont régis par des règles qui témoignent de l'esprit utopique et engagé de ses fondateurs.

Ces règles d'or sont au nombre de dix :

- l’inclusion solidaire radicale (radical inclusion)
-la pratique du don désintéressé (gifting)
-l’affranchissement des lois du marché (decommodification)
-l’auto-suffisance radicale (radical self-reliance)
-l’expression de soi radicale (radical self-expression)
-l’effort en commun (communal effort)
-la responsabilité civique (civic responsibility)
-l’engagement de ne pas laisser de trace de son passage (leaving no trace)
-la participation (radical participation)
-le moment présent (immediacy)

Ces règles peuvent paraître surprenantes quand on pense au coût exorbitant des tickets (près de 500 dollars) qui excluent de facto une large partie de la population locale. Elles témoignent toutefois de l'esprit libertaire, inventif et radical des américains de la côte ouest : les Burners -nom donné à la communauté des festivaliers- doivent en effet subvenir à leurs besoins par leurs propres moyens. Pour cela, ils doivent ainsi monter leur tente/abri et ramener leur propre eau et nourriture.


Documentaire sur l'édition 2013 :

Parmi les œuvres les plus incroyables des éditions précédentes, on pense à une roue immense intitulée "Charon" où des dizaines de squelettes semblaient s'activer à faire tourner la roue ou encore des véhicules transformés façon Mad Max ou des sculptures géantes représentant des formes humaines ou animales. Cette année, de nombreux autres projets fous ont vu le jour.

Quelques exemples : "The Orb" est une sculpture-miroir en suspension qui guidera les festivaliers, un magnifique dragon en métal déambulera au milieu des festivaliers, un temple fait de 2,400 structures de bois triangulaires a été conçu par l'architecte français Arthur Mamou-Mani et une maison vivante, tout droit sortie du Château ambulant d'Hayao Miyazaki, surprendra les plus chanceux (the House of Baba Yaga). 


Vous aimerez aussi…

© Choose Love
  • Actu

Actu - Banksy s'engage pour la bonne cause

En matière d'annonce choc, Banksy compte bien montrer qu'il est le maître incontesté //  Sur son compte Instagram, Banksy a annoncé mettre en jeu sous forme de concours l'un des bateaux de migrants…

Flowers © Jim Carrey
  • Actu
  • Insolite

Actu – Découvrez Jim Carrey, l’artiste !

Saviez-vous que l’acteur américain Jim Carrey était aussi peintre, dessinateur et sculpteur ? // Jouer la comédie n’est pas le seul talent du trublion Jim Carrey. Ce dernier est aussi artiste dans…

© Tous droits réservés
  • Actu
  • Insolite

Insolite - L'art du camouflage

Entre le body painting et la photographie // Cécilia Paredes est une artiste péruvienne à l’univers unique et surprenant. Son œuvre consiste à se camoufler et se fondre dans le décor, en faisant…

Louvre
  • Actu
  • Gratuit

Actu – Nouvelles nocturnes gratuites au Louvre !

Pour attirer un public plus large, le Louvre crée une nouvelle nocturne gratuite, le premier samedi du mois ! // À partir du 5 janvier 2019, le nouveau rendez-vous mensuel et accessible à tous au…


La Haye