Le coup de cœur de Charlotte - C'est beau une ville la nuit

 

C’est beau une ville la nuit est le premier ouvrage de Richard Bohringer. Publié en 1989, l’auteur nous raconte, dans ce livre, une vie d’errance, d’amours perdues et d’amitiés increvables. Il ne s’agit pourtant pas d’un roman mais plutôt un recueil de poésie, sa poésie ; contant la rue, l’alcool et la drogue comme autant d’escapades en dehors d’un monde trop gris. Ces bribes de vies semblent être écrites sur un coin de table, dans un carnet qui aurait voyagé dans les tréfonds de Paris et d’ailleurs. Les mots de l’auteur sont désarmants de sincérité, d’ardeur et d’urgence de vivre.  Le narrateur se cherche, se perd pour finalement entrevoir un bonheur inespéré.
Malgré des thèmes durs, ce livre est une déclaration d’amour fou à la vie. Véritable coup de cœur.

 

C'est beau une ville la nuit - Richard Bohringer 
Poche : 160 pages 


Vous aimerez aussi…

Maison de l'UNESCO
  • Gratuit
  • Découverte

La Maison de l'UNESCO révèle sa collection d'art

Le site le plus international de la capitale présentera exceptionnellement des œuvres majeures de sa collection d’art, auxquelles le public n’a pas encore accès : des œuvres de Vasarely, Bogart,…

Panthéon de nuit
  • Gratuit
  • Littéraire

Plongez dans les grands textes littéraires au Panthéon

Ce samedi 18 mai 2019, dès 19h, des écrivains, poètes et performeurs vont déambuler dans les espaces du Panthéon pour vous faire revivre de vive voix les grands textes de la littérature française,…

Madonna Triptych (one panel), 2018 Oil on aluminium, 85 x 75 in
  • Contemporain

VENISE - Human, Sean Scully

Jusqu'au 13 octobre 2019 - Abbaye San Giorgio Maggiore "Mon travail est une tentative de libération de l’esprit" affirme Sean Scully. L’artiste irlandais a la volonté de présenter sa vision de…

Restauration Liseuse à la fenêtre
  • Actu
  • Insolite

Insolite - Un Cupidon apparaît dans un tableau de Vermeer

Le Cupidon s'était caché plus de 300 ans dans La liseuse à la fenêtre de Johannes Vermeer. Progressivement, la couche de peinture brunâtre qui le recouvrait est enlevée et Cupidon sort partiellement de l'ombre //