Actu - La collection P. Bergé s'envole aux enchères

« Je ne crois pas à la possession. L'art a toujours été, pour moi et Yves, en transit. Tout doit s'envoler un jour. » Pierre Bergé //

Décédé il y a plus d’un an, Pierre Bergé laisse derrière lui une collection d’art inestimable. Grand collectionneur et amateur d’art, Bergé avait déjà mis aux enchères de son vivant les œuvres qu’Yves Saint Laurent et lui avaient collectées au cours de leur vie commune. Cette vente avait rapporté la somme folle de 373 millions d’euros. Il y a quelques jours, les dernières œuvres de l’homme d’affaires étaient mises aux enchères par la maison Sotheby’s. Parmi les 975 lots, on trouvait notamment de l’art orientaliste ou encore douze œuvres de Bernard Buffet, le compagnon de Pierre Bergé de 1950 à 1958.

Le total de la vente s’élève à 27,5 millions d’euros, pour 2 500 enchérisseurs provenant de 72 pays différents !

>> Plus de news de l'art :


Vous aimerez aussi…

Fresque de SOS Méditerranée
  • Actu

Actu - Une fresque au Champ-de-Mars en soutien à SOS Méditerranée

Une fresque de 600 mètres de long est visible jusqu’au 15 juin sur la pelouse du Champ-de-Mars en soutien à l’association SOS Méditerranée. Créée par l’artiste Franc-Comtois Saype, elle rend hommage au travail de tous les bénévoles qui tentent de sauver les migrants.

img_9210-4178878
  • Actu
  • Insolite

Actu - Le cousin du Diplodocus n'a pas trouvé preneur

« Skinny », un sauropode proche parent du diplodocus a fait un flop aux enchères ce jeudi à la maison de ventes française Aguttes. Sa valeur était estimée entre 1,5 et 2 millions d’euros.

Crédit: Pierre Vauthey/Sygma/Sygma via Getty Images
  • Actu

Actu - Un musée Louis de Funès à Saint-Raphaël

À proximité immédiate de Saint-Tropez, un musée consacré à Louis de Funès va ouvrir ses portes le 31 juillet à Saint-Raphaël. Une heureuse nouvelle pour des milliers de Français.

PHOTO SERGE GUÉROULT
  • Scandale

Actu - Ces œuvres qui ont disparu...

Elles seraient aujourd’hui 50 000 à avoir été prêtées aux musées et aux administrations sans jamais avoir été retrouvées. Ces œuvres de l’État « égarées », brisées ou volées sont tout simplement mal inventoriées sans que personne ne s’en aperçoive.