L’âge d’or de la peinture anglaise Gainsborough, Reynolds, Turner...

Musée du Luxembourg
Du 11 septembre 2019 au 31 janvier 2020

Avis aux anglophiles : les grands maîtres de la peinture anglaise de la deuxième moitié du XVIIIe siècle débarquent à Paris ! Il est temps d’oublier la traditionnelle querelle qui nous oppose à nos voisins britanniques pour (re)découvrir les portraits et les chefs d’œuvres romantiques et tourmentés de Thomas Gainsborough, John Constable, Henry Fuseli ou Joseph Mallord William Turner. C’est aussi l’avènement de la peinture de paysage à l’anglaise, qui influencera trente ans plus tard les peintres de Barbizon. Cet accrochage fascinant est à découvrir absolument, que vous soyez angliciste ou non !


Vous aimerez aussi…

©Jeanne Bucher Jaeger, Paris
  • Gratuit
  • Contemporain

Maria Helena Vieira da Silva

Cette exposition itinérante entre la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis est une aubaine internationale pour cette artiste portugaise naturalisée française en 1956. On n’est pourtant pas si surpris que cela de voir son exposition voyager puisque Vieira da Silva a conçu son œuvre dans une vision globalisée du monde et de l’espace, aux innombrables connexions et réseaux de déplacements.

© Galerie Anne-Sarah Bénichou
  • Contemporain
  • Gratuit

Yann Lacroix

Galerie Anne-Sarah Bénichou
Du 7 septembre au 12 octobre 2019

Pensée comme une réflexion autour du paysage et de la mémoire, la nouvelle série de Yann Lacroix a été réalisée durant sa résidence à la « Casa de Velázquez » de Madrid l’année dernière. Sous nos yeux se dévoilent une iconographie utopique et fantasmée, guidée par le souvenir et la mémoire potentielle de ces lieux silencieux.

Hodges, Tomb and Distant View of Rajmahal Hills, T00690
  • Incontournable
  • Classique

L’âge d’or de la peinture anglaise

Musée du Luxembourg
Du 11 septembre 2019 au 16 février 2020

Connaissez-vous l'histoire de rivalité entre les deux plus grands peintres anglais des années 1760, Joshua Reynolds et Thomas Gainsborough ?

Pierre-Louis FERRER, Brut #1 & #2, Clémence, 2018, photographie en ultraviolet, diptyque, 60 x 90 cm
  • Contemporain

Biennale d'Issy

Musée Français de la Carte à Jouer
Du 11 septembre au 10 novembre 2019

La Biennale réunit une soixantaine d’artistes pour s’emparer du thème Portraits monde contemporains : selfies de l’âme ? et propose de multiples visions de ce qui pourrait présenter le plus fidèlement possible notre être.