Découverte - Ces sculptures se métamorphosent ... sans trucage !

Des sculptures qu'il faut regarder à deux fois //

  • incroyable sculpture
  • Matthieu Robert-Ortis
  • Sculpture de Matthieu Robert Ortis
  • Sculpture Robert-Ortis
  • Sculpture
  • sculpture métamorphosée
  • une sculpture

 

Matthieu Robert-Ortis est un artiste qui aime nous faire tourner en rond… Mais pour la bonne cause ! Originaire de Lyon, ce sculpteur crée des œuvres qui changent de visage selon l’angle sous lequel on les regarde. Un pas à gauche, deux pas à droite, et la sculpture n’a plus rien à voir. On pourrait presque craindre l’hallucination tant le résultat est spectaculaire et l’illusion parfaite. Son secret ? L’anamorphose, ce principe qui consiste à déformer une image selon son point de vue, et à ne lui donner une apparence complète que sous un point précis, jouant sur la perspective. Parmi les maîtres en la matière, on citera évidemment Felice Varini ou Georges Rousse -  dont le cœur du travail est essentiellement axé sur la peinture et la photographie -  mais Matthieu Robert-Ortis pourrait bien faire son entrée dans le petit monde de ces virtuoses de l’illusion artistique. Surtout que dans le domaine de la sculpture, rares sont les artistes aussi talentueux. Autre élément génial de ses sculptures, c’est qu’elles ne sont pas difformes jusqu’à apparaître sous un seul point de vue (ce qui est communément la règle de l’anamorphose). Non, celles de Matthieu Robert-Ortis passent d’une forme à une autre ! Concrètement, vous pourrez voir une girafe puis un éléphant. Juste en vous déplaçant. Ses œuvres sont constituées de câbles d’acier qui lui servent de ligne de crayonné. Un dessinateur de l’espace, un magicien de l’image et un génie de la sculpture que l’on aimerait vraiment très vite voir exposé dans nos musées d’art contemporain, qui délaissent la sculpture contemporaine considérée comme trop « tordue ». Ici c’est pour le meilleur !


Vous aimerez aussi…

HyperFocal: 0
  • Découverte

La fin des temps vue par Hugh Hayden. Déconstruction des mythes traditionnels

Diplômé en architecture, la vision de Hugh Hayden envisage les espaces et volumes comme autant de symboles qu’il utilise à son gré. En utilisant différentes formes de bois – de provenances inattendues telles que les arbres de Noël ou les bois exotiques par exemple – l’artiste américain façonne des objets surréalistes et divers pour donner son interprétation de la fin des temps.

Aheneah - No glass to hold me back
  • Découverte

Du Street art au point de croix! La brillante idée d’Aheneah

Renouveler l’esthétique du street art et dépasser les frontières, c’est tout l’objectif de la jeune artiste portugaise Aheneah – de son vrai nom Ana Martins. Munies de vis et de fil, elle crée de larges œuvres murales à base de point de croix. Une œuvre absolument stupéfiante, qui défie les codes traditionnels.

Adrian Gray - Stonebalancing 5
  • Découverte

 La zen-attitude des roches en équilibre d’Adrian Gray

Pas un mouvement brusque, pas un souffle, pas un tressaillement… et peut-être est-il possible d’imiter l’artiste britannique Adrian Gray, qui a initié une nouvelle forme d’art. Le « stonebalancing », ou l’art que trouver l’équilibre des roches, est une forme de land art basée sur l’assemblage de pierres, en utilisant uniquement les forces cinétiques naturelles.

Bruno Catalano - Les voyageurs 2
  • Découverte

 Des voyageurs qui disparaissent, sculptures surréalistes de Bruno Catalano

Impossible de rester de marbre face aux voyageurs incomplets de Bruno Catalano qui semblent disparaître sous nos yeux et dont seuls des lambeaux demeurent.  Et si cela nous touche autant, c’est parce que leur histoire est profondément humaine, intrinsèquement liée à la vie de l’artiste lui-même.