TOULOUSE // Collection Motais de Narbonne

Fondation Bemberg
Du 21 février au 2 juin 2019

Du 21 février au 2 juin 2019 -
Fondation Bemberg //

  • Jacques Blanchard, La Madeleine pénitente - Fondation Bemberg, Collection Motais de Narbonne
  • Charles Mellin, Apollon - Fondation Bemberg, Collection Motais de Narbonne
  • Gabriel Francois Doyen, Le Sacrifice d'Iphigenie - Fondation Bemberg, Collection Motais de Narbonne
  • Giovanni Francesco Barbieri, dit IL GUERCINO (Le Guerchin), Saint Pierre apôtre - Fondation Bemberg, Colection Motais de Narbonne
  • Francesco CAIRO, David tenant la tête de Goliath - Fondation Bemberg, Collection Motais de Narbonne
  • Simon VOUET, Autoportrait - Fondation Bemberg, Collection Motais de Narbonne
  • Carle VANLOO, Apothéose de saint Grégoire - Fondation Bemberg, Collection Motais de Narbonne
  • François LE MOYNE Jacob et Rachel au puits - Fondation Bemberg, Collection Motais de Narbonne
  • Charles POERSON, L'Annonciation - Fondation Bemberg, Collection Motais de Narbonne
  • Nicolas COLOMBEL, Portrait de femme sous les traits de Vénus ou d'une source - Fondation Bemberg, Collection Motais de Narbonne
  • Jacques STELLA, Vulcain forgeant les flèches de l’Amour - Fondation Bemberg, Collection Motais de Narbonne
  • Gioacchino ASSERETO, Saint Jean Baptiste - Fondation Bemberg, Collection Motais de Narbonne
  • Carlo MARATTA, Josué arrêtant le soleil - Fondation Bemberg, Collection Motais de Narbonne
  • Anonyme romain (Jusepe Ribera ou son entourage ?)Un Docteur de l'église orientale (?), Saint Diacre - Fondation Bemberg, Collection Motais de Narbonne
  • Lubin BAUGIN, La Vierge à l'Enfant - Fondation Bemberg, Collection Motais de Narbonne
  • Gregorio DE FERRARI, Le Repos pendant la fuite en Egypte - Fondation Bemberg, Collection Motais de Narbonne
  • Giuseppe BAZZANI, Le Christ mort pleuré par les anges - Fondation Bemberg, Collection Motais de Narbonne

 

Les collectionneurs sont-ils guidés par la raison ou par leurs émotions ? Sans aucun doute, la plupart d’entre eux ont acquis des connaissances dans le domaine de l’histoire de l’art, mais il serait idiot de nier le rôle crucial de leurs sentiments dans leurs choix. Héléna et Guy Motais de Narbonne qui possèdent aujourd’hui une collection particulière exceptionnelle ne dérogent pas à la règle. Au fil des années, ils sont parvenus à reconstituer tout un pan de l’histoire de l’art, ce qui n’était pourtant pas leur objectif premier, et se sont limités à la France et l’Italie des XVIIe et XVIIIe siècles, leur plus grande passion. Ils affectionnent tout autant les tableaux religieux, que ceux profanes, le courant du caravagisme et le classicisme et surtout, ils sont captivés par le motif insolite d’une peinture qui, pour eux, révèle toute la fantaisie et l’imagination de l’artiste. L’exposition nous invite à découvrir 79 peintures et dessins de maîtres italiens et français comme Charles Le Brun, François Boucher, Francesco Cairo ou Donato Creti, issus de cette collection. Elle permet de connaître tout un chapitre de l’histoire de l’art, mais aussi de comprendre le rapport intime et si particulier qui s’établit entre le collectionneur et sa collection.