Antoine-Jean Gros

Musée du Louvre
Du 27 juin au 30 septembre 2019

  • Antoine-Jean Gros, Groupe de Turcs fuyant
  • Antoine-Jean Gros, Les Pestiférés de Jaffa
  • Antoine-Jean Gros, Portrait d'Achille meuricoffe
  • Antoine-Jean Gros, La Mort de Timophane
  • Antoine-Jean Gros, Portrait en buste de Bonaparte
  • Antoine-Jean Gros, Scène de convoi
  • Antoine-Jean Gros, Vue d'Acquapendente
  • Antoine-Jean Gros, Ménélas soutenant le corps de Patrocle
  • Antoine-Jean Gros, Saint Pierre, d'après les maîtres
  • Antoine-Jean Gros, Alexandre et Bucéphale

 

Il est l’un des plus célèbres élèves de Jacques-Louis David et connu comme le peintre de l’épopée napoléonienne. Vous nous dites ? Antoine-Jean Gros bien sûr. Mais si on vous dit qu’il est considéré comme l’un des précurseurs du Romantisme, un petit retour sur sa carrière s’impose. Ses peintures et notamment ses dessins, témoignent assez rapidement d’un progressif éloignement du Classique enseigné par son maître, jusqu’à la rupture définitive et l’affirmation d’un style néoclassique annonçant la nouvelle tendance. Cette présentation d’une quarantaine d’œuvres permet de parcourir la carrière du peintre, depuis sa formation jusqu’à sa pleine maturité artistique, tout en montrant ses qualités de dessinateur. Vous pouvez admirer le fougueux Alexandre et Bucéphale, son tracé à la plume impétueux aux larges couches de lavis, qui font la singularité de Gros. Enfin, il y a une rencontre capitale dans la vie de l’artiste qui fut à l’origine d’une de ses commandes les plus célèbres - Portrait du général Bonaparte à Arcole - dont l’esquisse peinte sera mise en miroir d’un portrait de profil dessiné. Une œuvre inaugurale dans la carrière du peintre.

A retrospective on the career of Jacques Louis David, who puts in the spotlight his drawings and his break with classicism for turning to romanticism.