Nantes - En chemin

Musée d'arts de Nantes
Jusqu'au 25 août 2019

Et si cet été on s’offrait un grand bol d’air frais ? Respirez tranquillement, ralentissez, prenez le temps. Non, nous ne sommes pas en plein cours de méditation mais bel et bien dans un musée, et pas n’importe lequel. Le magnifique Musée d’Arts de Nantes, flambant neuf, plus grand de 2000m² pour accueillir désormais les créations contemporaines. Ici vous entrez dans le patio, un espace baigné par la lumière naturelle, avec ses arches et sa verrière qui nous plonge dans une ambiance d’atelier d’artiste. Les artistes justement, ils sont sept. Sept points de vue sur la nature et autant d’approches artistiques différentes : sculpture, photographie, vidéo, dessin ou récit… Nos artistes partagent avec nous un moment intime d’échange avec la nature dont ils captent l’énergie dans leurs créations, nous invitant à écouter des œuvres éminemment poétiques… Entre équilibre et fragilité, harmonie et tension, matériel et spirituel, chaque œuvre nous livre un regard singulier sur le monde. L’idée ici est bien de ralentir. De saisir l’insaisissable avec Boutros, d’écouter l’inaudible avec Marcelline Delbecq, de voguer dans un entre-deux avec Anne-Charlotte Finel, de s’approprier le sensible avec Dominique Ghesquière, de toucher du doigt l’impalpable avec Evariste Richer, d’admirer la perfection fragile de la nature avec la série d’iris de Patrick Neu, des aquarelles à la délicatesse virtuose, peintes chaque année juste avant que les fleurs ne fanent depuis près de 30 ans, à l’instant-même où leur couleur vire au violet sombre. Et pour les plus téméraires, laissez-vous guider par la folie aventureuse d’Abraham Poincheval, ses performances irréalisables ou presque autour de la solitude de l'expérience. Un parcours qui nous donne envie de nous reconnecter au monde, au vrai, de prendre la route et d’admirer les merveilles que la nature placera sur notre chemin.

  • Abraham Poincheval, Gyrovague, le voyage invisible, 2011-2012
  • Evariste Richer, Classification des nuages, 2016
  • Abraham Poincheval, Gyrovague, le voyage invisible, 2011-2012 (2)

 

Ce parcours va vous donner envie de prendre la route et d’admirer la nature resplendissante en chemin. Moment d’échange intime avec notre environnement, cette expérience poétique nous invite à flâner autour de ces œuvres écrites, photographiées, peintes, dessinées ou sculptées, avec l’envie de partir à la rencontre des grands espaces. Comme une expérience intime avec la nature, les artistes contemporains de ce parcours exposent à leur manière la façon dont le végétal inspire leur création et comment l’expérience de l’espace naturel se prolonge à travers le geste artistique. Dans un magnifique texte intitulé « Grand Fleuve », le poète Victor Segalen décrit et révèle cette sensation extraordinaire de force et de beauté face au fleuve chinois Yangzi Jiang, qu’il transmet majestueusement par l’écriture. Dans la même perspective, le parcours présente sept autres artistes qui portent un regard particulier sur la relation qu’ils entretiennent avec la nature, donnant naissance à des formes très différentes de création. Qu’elles soient dans l’instantanéité ou dans le temps de travail en atelier, les œuvres s’inscrivent dans un rapport au temps essentiel qui pousse le contemplateur à s’arrêter un instant, afin d’admirer cette nature transcendant les époques.

MUSÉE D'ARTS DE NANTES

UNE ASPIRATION AU PRÉSENT

Fermé au public pendant six ans, l’ancien Musée des Beaux-Arts a bénéficié d’importants travaux pour devenir un espace de mélange des cultures. Essentiellement tourné vers la peinture jusque dans les années 1980, il accueille maintenant toutes formes de créations, de l’art ancien à l’art contemporain : peintures, photographies, vidéos ou installations. Son extension de 2000 m2, son auditorium ainsi que ses salles pédagogiques ont permis de donner naissance à de nombreuses expositions temporaires en lien avec notre époque. L’aube d’une nouvelle ère se dessine pour le 6e plus grand musée de France, qui éclaire sa peinture ancienne par l’art d’aujourd’hui.

RÉNOVATION NE VEUT PAS DIRE DESTRUCTION

Construit en 1893 sur les plans de l’architecte nantais Clément-Marie Josso, le Musée d’Arts de Nantes est situé sur un axe privilégié de promenade entre le Château des ducs de Bretagne et le jardin des Plantes. Sa verrière, sa façade, son escalier monumental sont protégés au titre des monuments historiques. La rénovation du Patio respecte ainsi l’architecture existante, tout en étant plus lumineuse grâce à un système de verrière au plafond afin de contrôler la lumière naturelle - rappelant ainsi le charme des ateliers d’artistes d’autrefois. Ce parti-pris permet d’ailleurs d’une pierre deux coups, de renforcer l’inertie thermique naturelle du bâtiment et de réduire sa consommation énergétique.


Vous aimerez aussi…

Anne-Lise Coste - Légende de l'oeuvre Jazz and Popo, 2015 - Aérographe sur toile, 196 x 167 cm, Courtesy de l’artiste et Lullin Ferrari, Zurich
  • Contemporain
  • Gratuit

Sète - Anne-Lise Coste, la vie en rose / Tu m'accompagneras à la plage ? V.Schlegel

Crac Occitanie
Jusqu'au 29 septembre 2019

Dessin ou peinture ?

César, Baldaccini César, Centaure
  • Sculpture
  • Dessin

Montélimar - César - faces à face

Musée d'Art Contemporain Saint-Martin
Jusqu'au 31 décembre 2019

De César, on connaît le Pouce immense qui s’érige à plusieurs mètres de haut, les compressions de voitures qui avaient fait scandale dans les années 60, la statuette remise aux stars de cinéma lors de la cérémonie qui porte son nom… Mais qui connait ses dessins ?

Merodack_Jeaneau_GareChantier©MA
  • Classique

Angers - Alexis Mérodack-Jeaneau (1873 - 1919), en quête de modernité

Musée des Beaux Arts d'Angers
Jusqu'au 13 novembre 2019

Cent ans après sa mort, redécouvrez au Musée des Beaux-Arts d'Angers la vie atypique de cet artiste avant-gardiste et son art coloré, qui s’apparente au Fauvisme et à l’Expressionnisme.

Portrait de la soeur de l'artiste, HST, 92 x 74
  • Classique
  • En amoureux

Lyon - Jean Couty, portraits et compositions

Musée Jean Couty
Jusqu'au 15 décembre 2019

De Jean Couty (1907-1991) on connaît surtout les cathédrales, les chantiers et les paysages, mais on connaît moins ses portraits.