Dijon - L'homme qui pleure

Musée des Beaux Arts de Dijon
Jusqu'au 23 septembre 2019

  • © Yan Pei-Ming, ADAGP, Paris 2018
  • Fukushima, 11 mars 2011, 2011
  • September 11th 2001, 2011, 280 x 400
  • Musée des Beaux Arts de Dijon la nuit

 

Pour sa réouverture, le musée des Beaux-Arts de Dijon vous invite à découvrir l’œuvre du peintre franco-chinois Yan Pei-Ming, artiste de renommée internationale résidant à Dijon depuis ses 20 ans. Dans le cadre de la première exposition temporaire après les travaux, l’homme qui pleure », l’artiste dévoile 50 de ses tableaux, où il exprime ses émotions et sa tristesse face à la brutalité du monde mais aussi face aux drames personnels qu’il a connus. Le parcours commence avec des œuvres représentant les grandes tragédies de notre époque moderne tels que September 11th 2001 montrant les Twin Towers comme deux personnages debout en péril ou Fukushima, mars 2011. A côté, Artiste à genoux (2012) où l’on voit Yan Pei Ming penché en avant, tête baissée, demandant pardon. Dans une salle à part, Les Pleurants, des toiles pour sa mère défunte, dont un triptyque : Ma Mère - Souffrance - Espoir - Effroi (2018), mais aussi des peintures rendant hommage à ses amis, notamment à Fabian Stech, décédé dans l’attentat du Bataclan