Salon DDessin 2020

  • Aditi Lago, Sans titre, 2018
  • Alice Gauthier, Poudre III, 2019
  • Bastien Faudon, Azote, 2019
  • Claire Fanjul, Sphère Utopia, 2019
  • Cyrielle Gulacsy, , Paréidolia 09, 2019
  • Daniel Boursin, sans titre, 2016
  • Dany Leriche, Sea Watch, 2019
  • Emmanuel Azizeh, Take me home, 2018
  • Fabienne Houzé-Ricard, Nid-racines n°7, 2019
  • Jason Jagel, Fountain Head

 

L’édition 2020 de DDessin rend hommage, cette année encore, au travail de jeunes artistes français et internationaux. Il s’agit de la 8e édition de cet événement incontournable. DDessin offre un soutien majeur à la jeune génération, tout en exposant ses œuvres aux côtés de celles d’artistes plus renommés. Une vingtaine de galeries françaises et étrangères ainsi qu’une pépinière d’artistes investiront les 700 m2 sous verrières de l’Atelier Richelieu, promettant un panel de dessins aux formes diverses et variées. Le coup de cœur 2020 du salon, Samuel N’Gabo Zimmer, artiste franco-rwandais qui succédera au grand vainqueur de l’an passé, d’origine coréenne. Cet artiste contemporain se plaît à représenter des univers graphiques végétalisés. Il joue avec le relief de la structure ainsi créée, grâce à l’encre de chine. Il a notamment mis en scène des chevelures absolument stupéfiantes.

Focus sur une oeuvre

© courtesy galerie maria lund

Les visiteurs étaient nombreux l’année dernière lors du salon à découvrir le travail de Yoon Ji-Eun, artiste coréenne installée à Paris depuis 2007 et représentée par la Galerie Maria Lund. Lauréate du prix DDessin en 2019, l’artiste est de retour cette année, en tant qu’artiste invitée cette fois-ci. Graveuse et dessinatrice formée en Corée et en France, Yoon Ji-Eun s’attache à dépeindre les multiples strates qui font la réalité, faisant coexister des simultanéités de temps, de lieux et d’actions. Balançant entre des pôles contradictoires, ses œuvres dépeignent tantôt des scènes quotidiennes – un quai de métro, une femme qui étend du linge, des enfants qui jouent –, tantôt des paysages fantasmagoriques. L’artiste superpose parfois même ces deux univers, produisant ainsi des effets saisissants d’irréalité. De l’acrylique à la pyrogravure, en passant par les crayons de couleur et la marqueterie sur bois stratifié, elle s’empare des techniques les plus diverses pour donner forme à son imaginaire surprenant. Toujours en mouvement, Yoon Ji-Eun s’essaie en permanence à de nouveaux formats. Récemment inspirée par la sculpture grecque antique, elle intègre dans ses dernières créations des amazones, des néréides, des lions et des chevaux. Encore une strate supplémentaire dans l’œuvre de cette artiste hybride qui élargit notre réalité.

 

ATELIER RICHELIEU
Du 27 au 29 mars 2020
60 rue Richelieu, 75002 - M° Bourse
(3) - Ven. et sam. 11h-20h et dim.
11h-19h. - Tarif : 14 € - TR : 9 €
Gratuit -14 ans


Vous aimerez aussi…

Javier Caraballo, L'art est une affaire d'enfants, 2019_Marqueur acrylique, huile sur toile, 130 x 150 cm © Adrián Ibáñez Galería
  • Salon
  • Dessin

Drawing Now Art Fair

Treize ans après sa création par Christine Phal, le Drawing Now Art Fair s’est imposé comme un événement incontournable du dessin.

©Salon de l'Agriculture
  • Actu
  • Salon

Le Salon de l’Agriculture 2020

Parc des Expositions - Porte de Versailles
Du 22 février au 1er mars 2020

Évènement immanquable de ce début d’année, le Salon de l’agriculture invite les curieux et les gourmands à venir rencontrer les éleveurs, producteurs et agriculteurs de nos régions.