MUMA
MUMA

Orléans-Jean-Marie Delaperche, un artiste face aux tourments de l'histoire

MUSÉE DES BEAUX-ARTS D’ORLÉANS
Jusqu’au 14 juin 2020

  • Jean-Marie Delaperche, Le sage s’appuyant sur la vertu descend avec résignation dans sa tombe, 1817

 

1

C’est une histoire de fou. Nous sommes en 2017, et par un heureux hasard, la galerie d’art parisienne Chaptal met en vente 91 dessins de Jean-Marie Delaperche, en excellent état malgré les deux siècles qui nous séparent de leur création. Incroyable quand on connaît la fragilité des œuvres sur papier, dont les conditions de conservation sont extrêmement strictes, et rarement accessibles à des collectionneurs privés.

Leur auteur méconnu intrigue, on sait seulement qu’il est né à Orléans en 1771, mais les experts sont unanimes : cet ensemble de dessins possède une valeur inestimable. Face à un tel trésor, le musée des Beaux-Arts d’Orléans lance une opération inédite : un appel au financement participatif pour pouvoir acquérir cette œuvre unique au monde.

S’en suivra alors une enquête minutieuse pour réunir des éléments déterminants et retracer l’incroyable destin de Jean-Marie Delaperche, en s’appuyant sur les indices laissés sur ses crayonnés, comme ce dessin représentant sa famille sur un bateau en partance probable du port du Havre, et qui mènera les recherches jusqu’en Russie, où notre artiste s’exilera en 1803. Au fil de 3 ans de recherches, le puzzle historique se reconstitue peu à peu, permettant de retrouver les rares héritiers d’un artiste éminemment secret qui avait de surcroit la fâcheuse habitude de ne pas signer ses œuvres… Jusqu’à découvrir des caisses en carton contenant de précieuses informations sur chacun des personnages de cette illustre famille orléanaise au destin dramatique.

C’est ainsi que vous découvrirez notamment comment le chemin de l’enseignement du peintre néoclassique Jacques-Louis David à Paris mènera le peintre et son frère en Russie, d’où ils reviendront avec un nom de famille… à particule. L’exposition nous révèle pour la première fois ces feuillets incroyables en regard d’une soixantaine d’œuvres – peintures, sculptures, gravures, archives – provenant du Château de Versailles, du Musée de l’Armée, des musées des Beaux-Arts de Reims et de Tours… Immanquable.



MUMA