Kerguehennec
Kerguehennec

* Exposition À toi appartient le regard au musée du quai Branly

Musée du Quai Branly
Du 30 juin au 1er novembre 2020

  • Exposition À toi appartient le regard au musée du quai Branly-Gosette Lubondo, Imaginary Trip II, 2018
  • Exposition À toi appartient le regard au musée du quai Branly- José Alejandro Restrepo, Paso del Quindío I, 1992
  • Exposition À toi appartient le regard au musée du quai Branly-Lek Kiatsirikajorn - Chatchawan Hongnhang From Leoi Province, Jangwattana, Nonthaburi
  • Exposition À toi appartient le regard au musée du quai Branly-Botswana, The Three Dikgosi Monument (built by North Korea), Botswana, Gaborone 2013
  • Exposition À toi appartient le regard au musée du quai Branly-Samuel Fosso, SIXSIXSIX
  • Exposition À toi appartient le regard au musée du quai Branly-Cinthya Soto, Paysage (re)trouvé, "Fitz Roy"
  • Exposition À toi appartient le regard au musée du quai Branly-Daniela Edburg, Steam, 2014

 

7

Photos du monde

Que peut-il bien se cacher derrière ce titre énigmatique, À toi appartient le regard et (...) la liaison infinie entre les choses, évocation tirée de la littérature allemande du XIXe siècle ? Loin des hautes sphères dont semble descendre ce titre empreint de poésie, la nouvelle exposition du musée du quai Branly nous propose de découvrir les univers sensibles de 26 artistes photographes/vidéastes extra-occidentaux issus de 18 pays différents.

Ce tour du monde photographique et vidéo nous emmène aux quatre coins du globe, de l’Afrique (République Démocratique du Congo, Cameroun, Egypte) à l’Asie (Inde, Thaïlande, Vietnam), en passant par l’Amérique latine (Mexique, Brésil, Colombie) et l’Océanie (Australie). Qu’ils utilisent la photographie, l’image en mouvement, la vidéo ou l’installation, chacun d’entre eux interroge notre rapport aux images, questionne leur héritage historique et repense les notions d’appropriation et de réappropriation visuelle.

C’est le cas de l’artiste Santu Mofokeng, qui a imaginé un diaporama constitué de photographies historiques de la bourgeoisie noire sud-africaine du début du XXe siècle, proposant ainsi de porter un regard neuf sur cette période. On y découvre des artistes contemporains aux profils divers, dont certains jeunes et émergents qui interrogent la mémoire post-coloniale, comme Gosette Lubondo. Cette artiste congolaise nous convie à un « voyage imaginaire », procédé qui consiste à investir des espaces abandonnés, livrés à la nature, afin d’y camper des mises en scène et reconstitutions.

Ses photographies nous dévoilent des personnages fantomatiques, effacés et diaphanes, traversant une ancienne école du village de Gombe Matadi, dans la région du Congo Central, tels de jeunes victimes de la guerre civile hantant le lieu de leur enfance. On y retrouve également des artistes à la réputation bien assise, comme le photographe camerouno-nigérian Samuel Fosso, qui présente une installation monumentale composée de 666 autoportraits Polaroid. Impressionnant !

Le saviez-vous ?

Le musée du quai Branly est essentiellement connu pour ses nombreuses pièces d’art premier (statues, masques, costumes) mais il possède également une impressionnante collection de photographies. Son fonds est constitué de plus de 710 000 pièces !

The musée du quai Branly presents the work of 26 contemporary non-Western artists. The perfect occasion to discover new ways to look at the world.

 
Les réservations en lignes sont recommandées, y compris pour les visiteurs entrant gratuitement au musée et porteurs d'une carte.


Kerguehennec