FERMETURE EXCEPTIONNELLE - Au pays des monstres, Léopold Chauveau au Musée d'Orsay

Musée d'Orsay
Jusqu'au 28 juin 2020

  • Léopold Chauveau, Monstre autoportrait
  • Léopold Chauveau, Paysage monstrueux
  • Léopold Chauveau, Monstre
  • Léopold Chauveau, Monstre Grincheux
  • Léopold Chauveau, Tante Louise
  • Léopold Chauveau, Monstre
  • Léopold Chauveau, Tapahuac
  • Léopold Chauveau, Monstre
  • Léopold Chauveau, Buste d'homme
  • Léopold Chauveau, Monstre (platre polychrome)
  • Léopold Chauveau, Marfou

 

Au pays des monstres

Les monstres sympathiques de Léopold Chauveau auraient pu rester encore longtemps dans leur tanière sans la donation exceptionnelle de son petit-fils au musée d'Orsay en 2017. Et leur créateur demeurer dans l’anonymat le plus total. Fils d’Auguste Chauveau – célèbre vétérinaire, médecin, physiologiste et anatomiste français –, Léopold Chauveau est un personnage profondément atypique.

Médecin de formation, il s’essaie à la sculpture et à l’illustration dès le début du XXe siècle, avant de devenir auteur de livres pour adultes et enfants. Le Musée d’Orsay nous propose ce printemps de découvrir le monde imaginaire dans lequel s’est réfugié cet artiste touche-à-tout avec une exposition qui s’annonce délicieusement monstrueuse.

18 sculptures et 100 dessins de Léopold Chauveau sont présentés pour l’occasion, nous faisant pénétrer dans un univers fantastique peuplé de créatures hybrides, maladroites et souvent attachantes. Dans ce bestiaire fantasmagorique influencé par les gargouilles médiévales, vous croiserez notamment de petits gnomes bedonnants aux oreilles pointues et au regard malicieux, un homme-grenouille stoïque, une tête sur pattes et de nombreuses autres créatures toutes plus étranges les unes que les autres.

L’exposition présente également sa production dessinée, caractérisée par un trait synthétique, précis et incisif, un style naïf et des décors simplifiés. Les plus jeunes rêvasseront devant ses dessins enfantins peuplés d’animaux colorés, tandis que les plus âgés s’étonneront devant ses paysages monstrueux où évoluent des êtres biomorphes s’adonnant à des activités étranges.

On prendra un immense plaisir aussi à redécouvrir les illustrations qu’il a réalisées pour L'Ancien et le Nouveau Testament, Les Fables de La Fontaine ou encore Le Roman de Renard – dont il a également revisité le texte lui-même. Éblouissant.

Le saviez-vous ?

L’étude des monstres a sa propre discipline : la tératologie. Le naturaliste français Étienne Geoffroy Saint-Hilaire et son fils Isidore ont considérablement participé à la développer au début du XIXe siècle en étudiant de manière scientifique les anomalies anatomiques les plus spectaculaires.

Forgotten for decades, Léopold Chauveau sculptures and drawings are inhabited by weird creatures. Discover his funny little monsters at the Musée d’Orsay !


Vous aimerez aussi…

©Galerie Boris ©Neda Arizanovic
  • Gratuit
  • Contemporain

FERMETURE EXCEPTIONNELLE - Anton Tchékhov, mise en peinture à la Galerie Boris

Galerie Boris
Jusqu'au 31 juillet 2020

Une poignée d'artiste originaires des Balkans s’approprie l’univers de l'écrivain russe Tchékhov à la Galerie Boris.

Lines, photo du projet © Timo Aho et Pekka Niittyvirta (Champs libres Maif Social Club)
  • Gratuit
  • Contemporain

FERMETURE EXCEPTIONNELLE - Champs libres au Maif Social Club

Maif Social Club
Jusqu'au 18 juillet 2020

Le MAIF Social Club accueille une exposition immersive et interactive dans laquelle onze artistes imaginent le paysage du futur au fil d’un parcours poétique où cohabitent éléments minéraux, végétaux, aériens, aquatiques et urbains.

05. Combustion II, 1989
  • Contemporain

FERMETURE EXCEPTIONNELLE - L'exposition Christian Jaccard au Centre Pompidou

Centre Pompidou
Jusqu'au 25 mai 2020

Le Centre Pompidou, qui a reçu en 2017 une donation exceptionnelle de la part de l’artiste, nous propose de redécouvrir son œuvre, des années 1970 à 2008.

A staged photo of ten students, Aisha Ali Ibrahim (17), Aisha Abacha (17), Hadiza Mustapha (17),  Amina Bashir (16), Zainab Musa Usman (19),  Hadiza Alhaji bukar (17), Fatima bulama (18), Aisha Abubakar Aisami (17),  Ruth Andrews (18), and Aisha Bakari (17) of Shehu Sanda Kyarimi school. Maiduguri, Nigeria, 2017. A series created for the theme "Borders" for the World Press Photo Joop Swartz Masterclass.
  • À la maison
  • Photo

Découvrez en ligne l'expo "Croyances" à l'Institut des Cultures de l'Islam

INSTITUT DES CULTURES DE L’ISLAM
FERMETURE EXCEPTIONNELLE

Seize artistes photographes et vidéastes interrogent la puissance évocatrice des croyances dans une exposition collective à l’Institut des Cultures de l’Islam.