Exposition Paul Durand-Ruel et le Post-impressionnisme à la Propriété Caillebotte

Propriété Caillebotte
Du 8 mai au 24 actobre 2021

  • Albert andré, La Femme aux paons, 1895
  • Albert andré, La Femme en bleu, 1895
  • Georges d'Espagnat, Crique au Lavandou, 1899
  • Georges d'Espagnat, La Gare de Banlieue, 1896 - 1897
  • Gustave Loiseau, Le Pont suspendu, 1917
  • H Moret. temps calme à Pern, Ouessant, 1892
  • Henry Moret, Goulphar, 1875
  • Henry Moret, Ile de Groix, paysage côtier (entrée du port Saint Nicolas), 1908

 

8

Exceptionnelle ! C’est le premier mot qui vient à l’esprit à la vue de l’exposition consacrée à Paul Durand-Ruel et au post-impressionnisme rassemblant soixante peintures, la plupart n’ayant jamais été montrées au public, révélant au grand jour le savoir-faire de cinq peintres de la génération post-impressionniste, Moret, Maufra, Loiseau, d’Espagnat et André.
On ignore souvent que le talent de ces peintres a été révélé par Paul Durand-Ruel, considéré comme « le marchand des Impressionnistes » plus que celui des post-impressionnistes. Ces peintres ont aujourd’hui acquis une plus grande notoriété mais aucune exposition collective ne les avait jusqu’à maintenant réunis. La propriété Caillebotte remédie à cette injustice et fait dialoguer les œuvres de ces cinq artistes, soulignant ainsi leurs proximités stylistiques.
Moret, Maufra et Loiseau puisent leur source d’inspiration dans l’esthétique impressionniste, en captant les lumières fugaces de la Normandie et de la Bretagne, tout en lui apportant des innovations notables tandis que d’Espagnat et André privilégient la peinture décorative, les scènes intimistes et les couleurs plus intenses, en rupture avec leur temps. Le visiteur assiste à la recherche d’une nouvelle technique artistique, qui s’éloigne peu à peu de l’Impressionnisme, tout en conservant l’esthétique de la lumière et l’amour des paysages.

A LA LOUPE DANS L'EXPO : Île de Groix, 1873, Henry Moret

La mer est le motif pictural privilégié d’Henry Moret. L’artiste produit de multiples représentations du littoral, dans des compositions similaires, s’inscrivant dans une démarche impressionniste. Dans L’île de Groix, Henry Moret représente le paysage maritime breton qu’il aime tant. Le regard du spectateur est captivé par les vagues s’écrasant sur les falaises, comme si l’écume de la mer jaillissait sur les roches avec violence. Seule une bande de ciel bleu se détache en haut du tableau, comme si la mer happait l’ensemble du paysage, par le bleu profond qui la caractérise. Moret apporte sa note personnelle au mouvement impressionniste : des touches de pinceau par à-coups conférant cette si grande puissance aux vagues. Catherine Puge écrit en 1988 : « Avant tout épris de la mer, c’est sa vision personnelle qu’il transcrit dans une fusion de deux styles opposés entre lesquels il ne peut trancher : synthétisme ou impressionnisme ». Son style se rapproche de plus en plus du synthétisme de Gauguin. Aucun personnage ne vient rompre la structure du tableau, laissant le peintre et le paysage en tête-à-tête. La composition de l’œuvre est simple, d’inspiration japonaise, laissant l’esprit du spectateur voguer sur cette mer déchaînée.

PROPRIÉTÉ CAILLEBOTTE
Du 6 mai au 24 octobre 2021

8 rue de Concy, 91330 Yerres


Vous aimerez aussi…

loom under working in the denim workshop
  • En famille
  • Mode

* Jean : exposition sur l'icône bleue à la Cité des Sciences

Cité des Sciences et de l'Industrie
Du 8 décembre 2020 au 22 janvier 2022

Dans ce parcours interactif, ponctué de dispositifs multimédias, vous êtes invités à explorer l’histoire du jean à travers une projection audiovisuelle, dévoilant son rôle dans la scène musicale, dans le monde du cinéma et lors de mouvements contestataires.

Soutine, Enfant de choeur, 1927-28
  • Incontournable
  • Contemporain

Exposition Soutine et De Kooning au Musée de l'Orangerie

Musée de l'Orangerie
Du 15 septembre 2021 au 10 janvier 2022

C’est un étonnant face à face entre Chaïm Soutine, artiste maudit admiré par les peintres d’après-guerre, et Willem de Kooning, précurseur de l'expressionnisme abstrait, que propose le Musée de l’Orangerie à l’automne prochain.

cezanne_vollard-scaled-1600x0 a la une
  • Incontournable
  • Classique

Exposition Vollard, Petiet et l'estampe de maîtres au Petit Palais

Petit Palais
Du 26 janvier au 23 mai 2021

Figure hors norme du marché de l’art au tournant du siècle, Ambroise Vollard se distingua par son audace qui fit de lui le promoteur de Cézanne et de Gauguin comme du jeune Picasso ou de Rouault.

Chantier Bourse de Commerce Juin 2019
  • Contemporain

Ouverture de la Bourse de commerce avec la Collection Pinault

Bourse de commerce – Collection Pinault
Ouverture le 23 janvier 2021

Ça y est, le public va enfin pouvoir découvrir la collection d’œuvres contemporaines que l’homme d’affaires François Pinault constitue depuis plus de 40 ans !