Redécouvrez les "Dialogues des Carmélites" mis en scène par Olivier Py !

Disponible sur Arte Concerts jusqu'au 19 mai 2020

  • "Dialogues des Carmélites" mis en scène par Olivier Py au Théâtre des Champs-Elysées en 2013

 

Un spectacle d'anthologie !

La captation du Dialogue des Carmélites mis en scène par Olivier Py, filmée en décembre 2013 au Théâtre des Champs-Elysées à Paris, est disponible sur le site d’Arte Concerts pendant deux mois. On vous explique pourquoi il faut redécouvrir ce spectacle bouleversant servi par un casting brillant !

Regarder le spectacle

Un chef de l'oeuvre de l'opéra français

Composé en 1957 par Francis Poulenc sur un texte de Georges Bernanos, Dialogues des Carmélites retrace le destin tragique d’un couvent frappé par la Révolution française. En 1789, Blanche de La Force, jeune noble terrifiée par les premiers soubresauts de la Révolution, trouve refuge au carmel. Mais cinq ans plus tard, en pleine Terreur, les portes du couvent sont forcées et celles qu'il abrite condamnées à l'échafaud. Voulant d'abord fuir une mort qui l'effrayait tant, Blanche trouve alors le courage de lui faire face.

Une mise en scène splendide

Olivier Py signe une mise en scène époustouflante, visuellement splendide, et plonge le spectateur à mi-chemin entre le sublime céleste des prières des Carmélites et la violence terrestre de la révolution. Sublime, tendue et puissante, sa direction nous captive du début à la fin. La scénographie de Pierre-André Weitz, largement inspirée du cinéma expressionniste allemand des années 1920, transforme le carmel en une prison stylisée empreinte d’onirisme.

Un casting ébouriffant

Le casting est quant à lui absolument impeccable. On retrouve, sous la direction avisée de Jérémie Rhorer et accompagnées par le Philharmonia Orchestra, la formidable Patricia Petibon dans le rôle de Blanche de La Force, qui livre une prestation illuminée, et la merveilleuse Sophie Koch dans celui de Mère Marie de l'Incarnation, mère supérieure bouleversante. Le casting donne également à entendre quelques autres des plus belles voix de la scène française, dont celles de Véronique Gens (Madame Lidoine) et Sandrine Piau (Soeur Constance de Saint Denis).

À ne surtout pas manquer !

Ce chef d’œuvre de l’opéra français du XXème siècle n’est peut-être pas l’œuvre lyrique la plus facile d’écoute. Mais il serait plus que dommage de passer à côté de cette version splendide qui scelle la rencontre ébouriffante de la musique de Francis Poulenc et de la vision scénique d’Olivier Py. Un pur joyau !


Vous aimerez aussi…

madelen INA
  • Cinéma
  • À la maison

La plateforme streaming de l'INA gratuite pendant 3 mois

madelen
Jusqu'au 19 juin 2020

Enfin une bonne nouvelle en ces temps difficiles : la nouvelle plateforme streaming de l'INA, madelen, est gratuite pendant 3 mois. "A situation exceptionnelle, dispositif exceptionnel", donc : plus de 13 000 programmes vidéo et audio, vous sont proposés depuis le 19 mars parmi lesquels des séries, des documentaires, mais aussi des fictions et des concerts.

Et in arcadia ego Opéra Comique (c) Pierre Grosbois
  • À la maison
  • Opéra / Ballet

Et in Arcadia Ego : Rameau revisité à la sauce contemporaine

L'opéra Et in Arcadia Ego, création lyrique contemporaine composée à partir de musiques de Rameau, est disponible sur le site de l'Opéra Comique.

ob_68fb22_326875-paprika-au-theatre-de-la-madele
  • Théâtre
  • À la maison

Théâtre à la maison : Victoria Abril s'invite chez vous avec son Paprika sur-épicé !

Replay gratuit jusqu'au 28 avril 2020

Une bonne comédie boulevardière qui ne manque pas de piquant et ce grâce notamment à la fabuleuse Victoria Abril. Pierre Palmade fait fusionner drame et comédie de boulevard où la bonne humeur est garantie !

© Elizabeth Carecchio
  • Théâtre
  • À la maison

L'Ecole des Femmes de Molière...dans une salle de sport !

Théâtre de l'Odéon
Replay gratuit jusqu'au 31 décembre 2020

Lorsque l'on assiste à une représentation de L'Ecole des Femmes de Molière, on ne s'attend pas à voir une salle de sport dès le lever de rideau, avec deux hommes en survêtements colorés pédalant sur des vélos d'appartement !