Piscine de Roubaix
Piscine de Roubaix

Orchestra Lab, le jeu vidéo qui fait découvrir la musique classique aux enfants

  • Jeu vidéo Orchestra Lab
  • Jeu vidéo Orchestra Lab
  • Jeu vidéo Orchestra Lab
  • Jeu vidéo Orchestra Lab
  • Jeu vidéo Orchestra Lab

 

5

Découvrir la musique en s'amusant, c'est possible grâce à Orchestra Lab, jeu vidéo qui initie les 7-11 ans à l'univers des instruments et des voix à travers des jeux ludiques.

Les cours d’éveil musical, de solfège et de musique étant interrompus pendant la période de confinement, il faut trouver des moyens originaux d’occuper les musiciens en herbe et les enfants curieux. Deux orchestres français – l’Orchestre de chambre de Paris et l’Orchestre national d’Île-de-France –, l’Opéra de Rouen Normandie et la start-up NoMadMusic – qui a lancé l’application révolutionnaire NomadPlay permettant de jouer avec un orchestre depuis chez soi – se sont associés pour créer une plateforme web de jeux musicaux à destination des 7-11 ans : Orchestra Lab.

Le jeu met en scène Zic, petit extraterrestre fan de musique qui traverse la galaxie pour découvrir de nouveaux sons. Lorsque son musicotronic, appareil de détection sonore, s’emballe, Zic décide d’aller découvrir les trésors musicaux que recèlent cette planète inconnue : la Terre. Les petits aventuriers du son sont invités à partir avec lui à la découverte de cette source de richesse inépuisable que les terriens appellent « musique classique ».

Haydn, Mozart et Stravinski

Orchestra Lab propose de découvrir trois œuvres du répertoire classique à travers des jeux qui ont pour objectif de sensibiliser les enfants à la musique et à l’univers de l’orchestre. À partir de la Symphonie n°83 de Haydn, dite « La Poule », les enfants doivent reconnaître les instruments et les classer par famille : dans la symphonie du poulailler, qui rappelle Tétris, il faut aligner des instruments pour les débloquer ; dans la catap’œuf, il faut projeter des œufs dans les nids sans toucher le coq grincheux.

Avec L’Oiseau de feu de Stravinski, grand ballet russe du début du XXème siècle, les enfants s’essaient à un jeu d’adresse et de rythme. Ils doivent aider le Prince Ivan à trouver l’Oiseau de feu dans le pommier d’or, en le faisant sauter sur des branches qui risquent de cacher, puis s’envoleront sur le dos de l’oiseau pour une course épique.

Avec L’Enlèvement au Sérail, célèbre opéra de Mozart, les enfants devront aiguiser leur oreille pour sauver la princesse Constance enfermée au palais d’Osmin. Ils surmonteront plusieurs épreuves, dont l’attaque des pirates turcs, qui menace de détruire les instruments, et le labyrinthe des somnifères, dans lequel il faudra retrouver Blonde, Constance et Belmonte pour concocter une potion qui endormira le méchant Osmin.

Un jeu visuellement rétro

Du point de vue du graphisme et de l’interface, Orchestra Lab rappelle les jeux vidéo pour enfants des années 1990 et 2000, un mélange cartoonesque d’Adibou, de Tétris, de Mario et d’Angry Birds. On se déplace avec sa souris dans le menu, puis avec les flèches du clavier durant les jeux. L’ensemble est assez intuitif mais manque un peu de fluidité. Avant chaque jeu sont proposés des textes de présentation assez longs sur les œuvres et leurs auteurs, qui permettent aux plus curieux de réellement découvrir répertoire classique.

Évidemment, le jeu pourrait être amélioré. L’interface et le contenu pédagogique des jeux proposés ne sont pas toujours du même niveau : la plupart des informations pédagogiques sont données avant le début du jeu, et non pendant ; et, lorsque le jeu propose aux enfants de réellement approfondir leurs capacités musicales, la tâche est parfois assez ardue – différencier les voix de chanteurs d’opéra en si peu de temps n’est pas si aisé dans le labyrinthe des somnifères par exemple.

Orchestra Lab n’en reste pas moins une manière originale d’initier en douceur les enfants à la musique classique tout en partageant un moment récréatif avec eux.

Jouer au jeu

Vous aimerez aussi…

Capture d’écran 2020-09-18 123217
  • Actu

L'amour caché d'Antoine de Saint-Exupéry

Saint-Exupéry en a aimé des femmes: Louise de Vilmorin, Hélène de Vogüé, l'inconnue d'Oran et Consuelo, qu'il épouse en 1931. A cette liste s'ajoute désormais celle que l'auteur surnommait « Plume d'ange », qu'il rencontre probablement en 1939 aux États-Unis.

ossements-meurtre-crâne-espagne-premier-crime

Le premier meurtre de l'Histoire a 430 000 ans

Le premier meurtre ne date pas d’hier ! A la découverte d’un crâne fêlé vieux de 430 000 ans, des paléontologues ont conclu qu’il s’agissait de la première victime d’homicide de l’Histoire, ayant…

1544873607-1229446005
  • Actu
  • En famille

Journées du Patrimoine 2020 : notre sélection spéciale Régions

19 et 20 septembre 2020

Ici les immanquables de cette 37e édition des Journées du Patrimoine les 19 et 20 septembre. Joyaux du patrimoine français, artistique et architectural, ils vous accueillent en ce weekend dédié à l'art et la culture. Voici nos coups de cœur, la crème de la crème de nos régions...

Paul-Verlaine-Arthur-Rimbaud-Panthéon
  • Actu

La famille de Rimbaud s'oppose à son entrée au Panthéon

C’est comme un coup de tonnerre qui s’abat sur le monde de la culture. Depuis plusieurs jours, une pétition circule pour revendiquer l’entrée au Panthéon des deux grands poètes français Paul Verlaine et Arthur Rimbaud. Une décision qui crée de nombreuses discordes dans le cercle des intellectuels.


Piscine de Roubaix