CID Grand Hornu
CID Grand Hornu

* Exposition Le Canada et l’impressionnisme, Nouveaux horizons au Musée Fabre

Musée Fabre
Du 19 septembre 2020 au 03 janvier 2021

  • Blair Bruce, Paysage avec coquelicots
  • Cullen Maurice, Logging in winter beaupre
  • Cullen Maurice, Moret Winter
  • Cullen Maurice, Recolte de la glace
  • Clarence Gagnon, Summer Breeze
  • Helen McNicoll, Sunny September
  • Morrice, Luxembourg Garden
  • Muntz, Pink Dress
  • Rozaire, Winter Sap Buckets
  • Clarence Gagnon, Vieilles maisons, Baie Saint-Paul, vers 1912, Collection particulière Toronto

 

10

Si l’on vous dit « impressionnisme » à quoi pensez-vous ? A Monet, Renoir, Manet et leurs pairs ? Bien trop souvent, l’imaginaire collectif lié à ce mouvement majeur du XIXème se borne à nos frontières hexagonales, alors que nous aurions tant à découvrir en élargissant nos horizons jusqu’à nos camarades francophones. C’est ce que propose cette exposition ambitieuse, ayant pour but de faire connaître l’impressionnisme à la canadienne.

Une exposition à échelle mondiale puisqu’elle fera tout d’abord escale outre Rhin à la Kunsthalle Müchen en Allemagne avant de se déplacer à la Fondation de l’Hermitage de Lausanne (Suisse). C’est alors qu’il vous sera possible de la découvrir pour la première fois en France au Musée Fabre à Montpellier, avant qu’elle ne retourne sur ses terres d’origines au Musée des Beaux-Arts du Canada où elle passera l’hiver.

L’impressionnisme au Canada
Pendant leurs voyages d’étude ou de plaisance en France et en Europe, les peintres canadiens ont été frappé par la révolution artistique menée par Pissaro ou Degas. En rentrant chez eux, ils s’en inspirèrent pour développer un style unique visant à reproduire les lumières et paysages exceptionnels de leurs contrées.

Une immersion dans l’univers canadien dont cette exposition tâche de rendre compte grâce à environ cent tableaux nés de quelques trente-cinq artistes principalement canadiens. Des œuvres issues des plus grands musées mais aussi de collections particulières, ayant rarement traversé les frontières européennes. C’est une occasion extraordinaire de découvrir le mouvement selon un nouvel œil, sous la lumière nouvelle des peintures canadiennes ici classées en huit sections différentes.

L'exposition propose tout d'abord d'observer la découverte de l’impressionnisme européen par les canadiens (sections « En route pour l’impressionnisme : les artistes canadiens à l’étranger », « Impressions de France : les Canadiens à la campagne », « Les artistes canadiens au bord de l’eau »). En évoluant dans l'installation, le spectateur est invité à évoluer dans la chronologie du XIXème siècle : il s’apprête désormais à voir comment les artistes canadiens ont développé un nouveau style avant-gardiste en revenant sur leurs terres natales (sections « Nouveaux horizons : les artistes canadiens au-delà de la France », « Jeunesse et soleil : reflets de l’enfance », « Paisibles passe-temps : les impressionnistes canadiens et la ‘Nouvelle femme’ », « Revenir en terre natale : le retour des impressionnistes canadiens », « Peindre le Canada : de l’impressionnisme au modernisme »).

Une exposition complète qui permet de passer en revue tout ce que vous ignoriez sur l’impressionnisme outre Atlantique !

Découvrir la précédente exposition

MUSÉE FABRE
Du 19 septembre 2020 au 03 janvier 2021
39 boulevard Bonne Nouvelle, 34000 Montpellier


Vous aimerez aussi…

Exposition collective « Qalqalah ةلقلق plus d'une langue» @ CRAC Occitanie - Sète, 2020. Wiame Haddad, « Ceux qui restent », 2013-2015. 3 photographies argentiques
  • Contemporain

* Exposition QALQALAH قلقلة au Centre régional d'art contemporain Occitanie

CENTRE RÉGIONAL D’ART CONTEMPORAIN OCCITANIE- CRAC
Jusqu’au 6 septembre 2020

Les œuvres présentées, qu’elles soient objets, installations ou vidéos, témoignent de l’existence de langues multiples, hybrides, que l’individu a acquises lors de déménagements familiaux, d’exils forcés ou de migrations souhaitées.

Exposition Moi(s), Musverre, Aux milles et une nuit II-1 ©Pagace Frédéric
  • Contemporain
  • Sculpture

* Exposition MOI(S) à Sars-Poteries

MUSVERRE
Jusqu'au 30 août 2020

Head de l’artiste suédois Bertil Vallien symbolise l’identité unique d’un individu confrontée à celle de l’humanité : nos rapports au monde et à nous-mêmes sont complexes, nous contraignant souvent à arborer des masques sociaux, qui dérobent à la vue d’autrui certains de nos sentiments ou de nos pensées honteuses, naïves voire cruelles.

Vue générale église de Graville - so romantic
  • Classique
  • En amoureux

*Exposition So romantic à l'Abbaye de Graville

Abbaye de Graville
Jusqu'au 1er novembre 2020

À flanc de coteau, on devine un clocher qui s’élève parmi une nature sauvage et qui offre une vue à couper le souffle. C’est l’Abbaye de Graville, un chef-d’œuvre de l’art roman datant du Xe siècle dont la langueur mélancolique a su inspirer les peintres de la première moitié du XIXe siècle, période où le romantisme trouve dans les ruines une exaltation des passions.

Exposition le goût de l'art au château du Rivau-Cedric Tanguy, Nature Morte au Coca © Cedric Tanguy et Aeroplastics Bruxelles
  • Insolite

* Exposition Le goût de l'art au château du Rivau

CHÂTEAU DU RIVAU
Jusqu’au 1er novembre 2020

Une quarantaine d’artistes contemporains illustrent notre rapport à la nourriture à travers des peintures, des photos mais aussi de la céramique, du verre ou encore de l’art textile. De quoi avoir l’eau à la bouche... ou pas !


CID Grand Hornu