David Hockney réalise des œuvres avec un iPad en Normandie pendant le confinement

  • David Hockney, No. 144
  • David Hockney, Do remember they can’t cancel the Spring
  • David Hockney, No. 125
  • David Hockney, No. 133

 

4

Le célèbre peintre anglais peint et dessine l’arrivée du printemps sur son iPad alors qu’il est confiné en Normandie.

Rien de pire que d’être enfermé sans rien faire. David Hockney, 83 ans, l’a bien compris. Depuis le début du confinement, le célèbre peintre anglais peint sans relâche. De nouvelles toiles ? Non, des œuvres numériques ! Il raconte son expérience du confinement dans une lettre ouverte adressée à la France que l’a invité à rédiger Ruth Mackenzie, directrice artistique du Théâtre du Châtelet et ami du peintre.

« Je dessine sur mon iPad, un medium plus rapide que la peinture, raconte le peintre. J’y avais déjà eu recours voilà 10 ans, dans l’East Yorkshire, quand cette tablette était sortie. Avant cela, j’utilisais sur mon iPhone une application, Brushes, que je trouvais d’excellente qualité. Mais les prétendues améliorations apportées en 2015 la rendirent trop sophistiquée, et donc tout simplement inutilisable ! »

Heureusement pour le peintre, un mathématicien de Leeds a depuis développé une application sur mesure pour lui, « plus pratique et grâce à laquelle j’arrive à peindre assez rapidement » précise-t-il. « Pour un dessinateur, la rapidité est clé, même si certains dessins peuvent me prendre quatre à cinq heures de travail. »

L’artiste a dévoilé plusieurs œuvres réalisées pendant le confinement, dont une au titre particulièrement symbolique : Do remember they can’t cancel the Spring (Souviens-toi qu’ils ne peuvent annuler le printemps). On y voit des fleurs, des arbres et des étendues d’herbes vertes quasi phosphorescentes, représentées avec le style pop, coloré et naïf qui a fait son succès.

« Pourquoi mes dessins sont-ils ressentis comme un répit dans ce tourbillon de nouvelles effrayantes ? s’interroge le peintre. Ils témoignent du cycle de la vie qui recommence ici avec le début du printemps. Je vais m’attacher à poursuivre ce travail maintenant que j’en ai mesuré l’importance. Ma vie me va, j’ai quelque chose à faire : peindre. »


Vous aimerez aussi…

Musée en herbe, capture d'écran
  • À la maison
  • En famille

Le musée en Herbe vous conte l'histoire de tableaux de Matisse, Chagall ou Miró

Le musée en Herbe, qui rend accessible l'art à tout un chacun, les grands comme les petits, à partir de trois ans, poursuit sa démarche de pédagogue en nous racontant l'histoire d'un ou de plusieurs tableaux dans des vidéos de deux à cinq minutes.

Screenshot_2020-05-28 Loterie caritative un Picasso pour 100 euros Association CARE France
  • Actu

« 1 Picasso pour 100 euros », une italienne remporte le tirage au sort !

Avez-vous entendu parler de la loterie mondiale « 1Picasso pour 100 euros » ? Mis en place, il y a quelques mois par l’association internationale CARE, ce projet caritatif proposait de remporter une œuvre originale de Pablo Picasso d’une valeur d’un million d’euros.

©Anatoly Konenko
  • Actu
  • Insolite

Anatoly Konenko : l’artiste qui crée des masques miniatures pour les insectes

C’est indéniable, ce confinement aura mis à l’honneur la création artistique. Les artistes ont créé sans relâche donnant vie à des idées autant surprenantes qu’innovantes. C’est le cas de Anatoly Konenko peintre et sculpteur micro-miniature.

Chien peintre District Derp Gallery
  • Actu
  • Insolite

Une galerie d’art américaine vend les œuvres peintes par un chien … et offre du cannabis aux acheteurs !

La Galerie District Derp à Washington offre du cannabis à ses clients qui achètent les œuvres réalisées par le chien Sudo. Une manière originale – et bizarre … – de continuer les affaires en ces temps difficiles.