Kerguehennec
Kerguehennec

❤ Découverte - Okuda repeint le monde en couleurs

  • 11 Mirages to Freedom sur une église à Youssoufia au Maroc

 

1

Okuda San Miguel, un artiste pop surréaliste, donne l'impression de déverser ses bombes de couleur sur notre terre grise, offrant une vision résolument optimiste de notre univers. Il calque ainsi sur notre environnement dur et froid son monde géométrique multicolore où la paix et l'amour règnent.

  • The new gioconda
  • The new gioconda

 

2

Le graffeur espagnol nous offre dans les rues du monde entier des oeuvres psychédéliques comme sa Joconde en taille XXL, sur une tour du XIIIe arrondissement de Paris, qui ne passe pas inaperçue grâce à ses cheveux rayés comme la robe d'un zèbre et à son corps peint de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Plus de 450 bombes de peintures colorées ont été nécessaires pour donner vie à cette Mona Lisa originale, de 50 mètres de haut sur 15 mètres de large, soit la plus haute fresque de l'artiste à ce jour.

  • 11 Mirages to Freedom sur une église à Youssoufia au Maroc
  • 11 Mirages to Freedom sur une église à Youssoufia au Maroc
  • La Iglesia Skate en Espagne

 

3

Même les chapelles se retrouvent métamorphosées sous les bombes du peintre. Il a recouvert une église marocaine d'une fresque aux couleurs éclatantes représentant une gigantesque tête d'ours dont le museau semble sortir de l'édifice et un lion monumental composé de multiples formes géométriques éclatées, intitulée 11 Mirages to Freedom. Une église vieille de 100 ans a également été transformée en skate park, en Espagne. L'intérieur de l'église sacrée n'arbore plus des murs gris-blancs froids mais des couleurs chatoyantes et les fidèles peuvent désormais faire du skate dans son enceinte.

  • Le château de la Valette, à Pressigny-les-Pins, redécoré par le pop artiste Okuda San Miguel.

 

1

Le château du domaine de la Valette, à Pressigny-les-Pins (Loiret), a lui aussi été customisé par l'artiste et semble tout droit sorti d'un conte de fée avec ses gros pois multicolores et ses fenêtres bordées de rouge, jaune et bleu ! L’œuvre, intitulée Skull in the Mirror, apporte une touche de modernité à ce château datant du XIX ème siècle, tombé dans l'oubli depuis 30 ans.


Vous aimerez aussi…

©Concha Garcia Zaera
  • Découverte
  • Numérique

À 90 ans, elle crée des œuvres d’art grâce à Paint !

Nous disons souvent que les personnes âgées ne savent pas se servir d’un ordinateur. Nous avons tort ! À 90 ans Concha Garcia Zaera nous le prouve grâce à son excellente maîtrise de Microsoft Paint.

Philip Haas, Les Quatre Saisons, Sonnabend Gallery
  • Découverte

 Les œuvres d’Arcimboldo transformées en sculptures monumentales sous la main de Philip Haas

Tout artiste s’inspire à un moment ou un autre des œuvres créées par les maîtres du passé ; Philip Haas a poussé cette pratique plus loin. Il a trouvé l’inspiration en observant les toiles de l’italien Arcimboldo auxquelles il a décidé de donner vie… de manière impressionnante.

©Chris Morin-Eitner
  • Actu
  • Découverte

Quand Chris Morin-Eitner transforme la capitale en jungle tropicale

La nature reprend ses droits ! Si l’humain venait à disparaitre, à quoi ressembleront les villes, les monuments emblématiques qu’elles abritent ? Vous êtes-vous déjà posé la question ? L’artiste, Chris Morin-Eitner, n’a pas hésité à se la poser, tellement, qu’il a décidé de réaliser un projet autour de cette question. Fascinant non ?

May Parlar, Collective Solitude 2
  • Découverte
  • Photo

La solitude collective de May Parlar

La série « Collective Solitude » de May Parlar, nominée pour le Prix Aesthetica Art de 2019, interroge les questions d’appartenance et d’aliénation, du changement constant de l’être en devenir… Centrée sur le féminin, May Parlar questionne les notions d’identité et du rapport entretenu avec soi-même – ce « soi » parfois limpide mais aussi inaccessible.


Kerguehennec