CID Grand Hornu
CID Grand Hornu

Le musée de l'Armée gratuit pour tous le 14 juillet !

  • Hôtel national des Invalides
  • Jules Benoit-Levy (1866-1952), Le peuple, après avoir enlevé les armes aux Invalides, va prendre la Bastille
  • Modèle de canon sur affût offert par le parlement de Franche-Comté à Louis XIV
  • Alfred-Louis Brunet-Debaines (1845-1939), Plan de la «crypte» du tombeau de Napoléon Ier

 

4

Le 14 juillet, date de la prise de la Bastille, est le moment idéal pour visiter le musée de l'Armée et découvrir l'histoire militaire, en famille. À titre gracieux qui plus est puisque ce jour-là, les collections permanentes du musée seront exceptionnellement gratuites!

Vous aurez l'occasion de déambuler à travers le site des Invalides et de découvrir les canons, fusils, sabres et pistolets qui illustrent la Révolution française mais aussi le tombeau de Napoléon ou encore des photographies de veuves de guerre. Une véritable traversée de l'Histoire de France.

Ce musée, créé en 1905 et niché au sein du prestigieux édifice de l'Hôtel national des Invalides, retrace en effet l'histoire de la France de la Préhistoire à nos jours, à travers des uniformes, des armes, des dessins, des peintures et des objets du quotidien et conserve à ce jour l'une des plus riches collections d'histoire militaire au monde, avec près de 500 000 pièces, de l'âge de bronze au XXIème siècle.

Ne manquez pas également le fabuleux spectacle La nuit aux Invalides, qui se tient du 18 juillet au 29 août. Il revient cette année avec une nouvelle version, à l'occasion des 350 ans de la fondation de l'Hôtel national des Invalides, créée par Louis XIV. Une invitation à voyager à travers 3000 ans d'histoire dans ce lieu hors du temps, des Gaulois à Napoléon.


Vous aimerez aussi…

Image-1024-1024-15162326
  • Actu

Turquie: des archéologues auraient retrouvé la stèle du roi Midas

Un fermier local aurait fait cette incroyable découverte: une stèle gravée d'une inscription en louvite, langue anatolienne parlée au IIe millénaire av. J.-C. et à l'écriture cunéiforme.

Pablo Picasso, Nature morte, 1922, Art Institute of Chicago. © Succession Picasso, Paris, 2020
  • Actu

Quand un Picasso en cache un autre...

Deux Picasso pour le prix d'un! Un nouveau croquis du célèbre peintre espagnol a été découvert sous une Nature Morte de 1922 grâce à l'analyse de l'arrière de son châssis aux rayons X.

DSC06595-scaled
  • Actu

Le mystère de l'église transparente de Looz

Mystique et déroutante, l'église de Looz est un trésor trop méconnu du Plat Pays.

16808
  • Actu

Cet été, Franck Scurti transforme au jour le jour le Grand Palais

Cet été, la nef du Grand Palais devient un véritable atelier d’artiste ! Le plasticien français Franck Scurti transforme cet espace en un lieu de création où il pourra construire ses œuvres hybrides.


CID Grand Hornu