Une mise aux enchères d'une l’illustration de Tintin crée la discorde

  • Gouache du "Lotus bleu" d'Hergé, mise aux enchères par Artcurial

 

1

Tonnerre de Brest ! Le 21 novembre prochain, une illustration du Lotus bleu de Tintin sera mise en vente aux enchères par la maison Artcurial. Estimé entre 2 et 3 millions d’euros, ce dessin inédit enflamme les collectionneurs depuis plusieurs jours. Mais l’histoire autour de cette gouache est contestée par plusieurs spécialistes du célèbre reporter à la houppette.

Un dragon rouge

Selon la maison parisienne Artcurial, cette sublime illustration devait être la couverture initiale de Tintin et Le Lotus bleu, le cinquième album de la série de bande dessinée d’Hergé, publié en 1936. Comme dans celle que l’on connait, on y voit les célèbres acolytes Tintin et Milou dans un grand vase Ming en porcelaine bleue. Mais cette fois-ci, l’immense dragon est rouge sur un fond noir, proche de l’estampe. D’après Artcurial, ce dessin à la gouache daté de 1936 avait été proposé par Hergé à son éditeur Casterman, qui l’a refusé pour son coût de reproduction élevé à cause de ses couleurs bien trop intenses. Hergé était donc invité à simplifier sa copie, présentant l’iconique couverture connue de tous. Sans jeter son œuvre, le dessinateur l’offre à Jean-Paul Casterman, le fils de son éditeur alors âgé de sept ans qui la conserve précieusement. Plus tard, Hergé lui signera et la gouache restera cachée jusqu’à cette exceptionnelle mise en vente.

  • Couverture officielle du "Lotus bleu" d'Hergé, 1936

 

1

Une simple esquisse de travail ?

Or, plusieurs spécialistes de Tintin contredisent cette version. Selon eux, Hergé n’a jamais voulu faire de cette gouache la couverture de son album, elle n’était qu’une esquisse de travail que le dessinateur a plié et envoyé à son éditeur sans intention de la publier. « C’est une ébauche très poussée, mais on voit que le dessin n’est pas terminé, explique son biographe Benoît Peeters. Le visage de Tintin n’est pas totalement fini. Jamais Hergé n’aurait proposé ce dessin pour être publié tel quel ».

C’est en examinant la correspondance de l’auteur, conservée par Casterman, que l’on découvre qu’Hergé a envoyé le dessin à son éditeur le 12 février 1936. Dans le même courrier, une lettre précise qu’il s’agit d’un « premier projet de dessin de couverture ». Selon le spécialiste Philippe Godin, auteur de nombreux ouvrages sur Tintin, Hergé avait pour habitude d’envoyer des lettres accompagnées d’illustrations à son éditeur pour évoquer ses projets. Plusieurs preuves qui mettent en doute la présentation faite par Artcurial de la gouache. L’histoire du petit garçon gardant secrètement un dessin inédit du plus célèbre auteur de bande dessinée serait-elle romancée pour sa mise en vente ?


Vous aimerez aussi…

cité internationale de la tapisserie miyazaki-visuel-mis-en-avant-article-1306x734-3-tt-width-970-height-545-fill-1-crop-0-bgcolor-ffffff
  • Actu

Cinq tapisseries monumentales inspirées des films de Miyazaki

Vous êtes fasciné par ses forêts peuplées de petits êtres phosphorescents, par ses villes où cohabitent machines volantes et monstres en tout genre ? Tenez-vous bien, une série de cinq tapisseries monumentales inspirées de quatre films d’animation du célèbre réalisateur Hayao Miyazaki vont être tissées entre 2021 et 2023 !

Peaux-de-vache-le cinéma comme il va-pompidou-cahiers du cinéma
  • Actu

Festival : les Cahiers du cinéma s'invitent au centre Pompidou

En cette période de grand trouble, le centre Pompidou et Les Cahiers du cinéma s’allient pour présenter neufs films inédits durant le mois d’octobre. Toute nouvelle, l’équipe de la revue souhaite donner vie au septième art, considérablement fragilisé durant ces derniers mois, avec une programmation de long-métrages et de rencontres à découvrir de toute urgence.

Claire Trotignon, Rock A Hoola Blue #1 - Blue explosion by laying down a grid - Rock A Hoola Blue #2, 2015 Art Collector
  • Actu

Claire Trotignon, lauréate du prix Art [ ] Collector

Fascinants d'élégance et de délicatesse, les espaces que Claire Trotignon crée, utopiques et atopiques, nous transportent dans son univers onirique où tout n'est jamais totalement dévoilé. Le visible, et l'invisible seulement suggéré, s’enlacent souvent dans ces compositions et paysages à la frontière du rêve et du possible.

banksy-show-me-the-monet-2005-sothebys
  • Actu

Le prix hallucinant de ce Monet revisité par Banksy

Le 21 octobre 2020, Show Me the Monet (2005), le tableau de Banksy qui détourne Le Bassin aux nymphéas, harmonie verte (1899) de Monet, sera mis en vente chez Sotheby's à Londres.