Cinq tapisseries monumentales inspirées des films de Miyazaki

  • La scène du Voyage de Chihiro qui a été sélectionnée pour le projet

 

1

Vous êtes fasciné par ses forêts peuplées de petits êtres phosphorescents, par ses villes où cohabitent machines volantes et monstres en tout genre ? Tenez-vous bien, une série de cinq tapisseries monumentales inspirées de quatre films d’animation du célèbre réalisateur Hayao Miyazaki vont être tissées entre 2021 et 2023 !

 

Une collaboration inédite

Les cinq œuvres monumentales vont voir le jour à la Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson. Et cette institution n’en est pas à son premier coup d’essai ! Elle avait déjà réalisé en 2017 une série de treize tentures inspirées de l’univers de J.R.R Tolkien. Cette fois-ci, en collaboration avec le Studio Ghibli Inc., la Cité a officiellement lancé son opération « L’imaginaire de Hayao Miyazaki en tapisserie d’Aubusson » le 16 octobre dernier.

  • La scène du Château ambulant qui a été sélectionnée pour le projet

 

1

Cinq scènes cultes

Cinq scènes extraites des films d’animation sont à l’honneur : on aura l’occasion de reconnaitre Princesse Mononoké (1997), Le Voyage de Chihiro (2001), Le Château Ambulant (2004) et Nausicaä de la Vallée du Vent (1994). Les images ne sont jamais choisies au hasard, laissant apparaître à la fois l’extraordinaire univers féérique du cinéaste et les questions politiques que celui-ci soulève. On relève notamment la monstrueuse scène du banquet où s’affrontent Chihiro et le Sans visage, cette étrange chimère solitaire, soudainement transformée en un être cruel et possessif. Des scènes éloquentes qui ont été choisies par un comité de tissage composé d’un cartonnier, d’un lissier et de l’équipe de la Cité.

Il a fallu de longs mois pour déterminer les formats finaux, les matières et les textures avant de réaliser les cartons. Comme le rappelle à juste titre Bruno Ythier, conservateur de la Cité, il ne s’agit pas seulement d’agrandir une image et de la reproduire : « Vous partez d’une rose qui est minuscule sur le dessin, si vous l’agrandissez bêtement sans réfléchir, vous vous retrouvez avec un chou. Il faut retravailler l’agrandissement à mesure pour retrouver l’esprit du dessin original. Un ensemble de paramètres techniques doivent être pris en compte ».

  • La cité internationale de la tapisserie d'Aubusson

 

1

Tisser et réinventer

Ce projet perpétue ainsi la tradition des grandes tentures, alliant savoir-faire français et figures iconiques de la pop culture. Une tapisserie réalisée à partir de scènes de film apporte un réel souffle de renouveau, en créant une complicité rare entre deux arts qui semblent si éloignés. Réinventer une tradition datant de l’Antiquité est un véritable défi pour les ateliers et les manufactures de la Creuse et de la Cité internationale. Véritable objet d’art, la tapisserie d’Aubusson est d’ailleurs reconnue comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco.

Si ce projet vous semble merveilleux, c’est l’occasion de faire un tour à la Cité ! Un espace est en effet dédié au projet, présentant les maquettes des cinq créations et tout le déroulé du processus. N’hésitez pas à y faire un tour.

Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson
Rue des Arts, 23200 Aubusson
www.cite-tapisserie.fr


Vous aimerez aussi…

The Beatles, Images of a wowan, 1966

Confinement : quand les Beatles peignaient

Les derniers mois nous l'ont prouvé : le confinement est une période riche pour les plus rêveurs et les plus créatifs d'entre nous. Les Beatles aussi l'ont expérimenté, lors de leur série de concerts de juillet 1966 en Asie.

Akrame

* Paris : les restaurants étoilés proposent leur carte en livraison ou à emporter

« Le moral est dans l'assiette » dit l'adage. Et si on prenait un peu le temps de souffler et de se faire plaisir ? On commande, à emporter ou en livraison : ces chefs étoilés proposent une carte adaptée au confinement.

This handout picture taken on October 5, 2020 and released on November 13, 2020 by the Osenat Auction House in Versailles, west of the French capital Paris, shows a white shoe that once belonged to France's Queen Marie-Antoinette, fashioned from goatskin and silk with a leather sole and four overlapping pleated ribbons, and which measures 22.5 centimeters (8.8 inches) with a heel that is 4.7 centimeters (1.85 inches) in height. - The single shoe will be auctioned by Osenat in Versailles on November 15, 2020.  Belonging to Marie Antoinette, the last Queen of France who was executed during the French Revolution 1793, the shoe has a reserve of €8,000 to €10,000 ($9,450 to $11,800). The shoe had ended up with Marie-Emilie Leschevin, a close friend of the queen's head chambermaid, whose husband also died at the guillotine. The shoe had then stayed in subsequent generations of Leschevin's family. (Photo by - / OSENAT / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / OSENAT / - "- NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

Un soulier de Marie-Antoinette vendu 43 750 euros aux enchères

Avec ses joues rosées, ses coiffures extravagantes et ses robes majestueuses, on reconnaît entre mille les portraits de Marie-Antoinette, l’une des reines les plus admirée dans le monde. Rien d’étonnant donc à ce que la vente aux enchères d’un de ses souliers de soie ce dimanche ait provoqué un vif intérêt chez les collectionneurs internationaux.

838_theatre
  • À la maison
  • Théâtre

On a trouvé le Netflix du spectacle vivant !

L'offre est bluffante : des plus grands classiques aux créations contemporaines, impossible de ne pas trouver chaussure à son pied, car tout y est.