INHA
INHA

Exposition Chagall : le passeur de lumière au Centre Pompidou-Metz

Centre Pompidou Metz
Du 19 mai au 30 août 2021

  • Marc Chagall, La Crucifixion en jaune, 1942
  • Marc Chagall, Le Roi David, 1951
  • Marc Chagall, La rose bleue, 1964
  • Marc Chagall, Cathédrale Saint-Etienne, Transept nord côté ouest, Metz, 1963-1964
  • Marc Chagall, Noé reçoit l'ordre de construire l'Arche, 1931
  • Marc Chagall, Projet de vitrail pour l'abside nord de la cathédrale de Metz, Moïse, David et Jérémie, 1958
  • Marc Chagall, L'Arc-en-ciel, 1967
  • Marc Chagall, Cathédrale de Reims, 1973

 

8

« La Bible est la plus grande source de poésie de tous les temps » affirmait Marc Chagall. Son univers fantastique peuplé de poissons volants, de chèvres musiciennes et de chevaux ailés fit de lui le peintre de l’enchantement, cité avec Picasso comme le maître incontestable du XXe siècle. Pourtant il refuse toute affiliation à un quelconque mouvement pictural et est demeuré furieusement libre de toute école. Le mot est dit : Chagall est un affranchi. Né en Russie dans une famille juive hassidique, il est l’héritier de son peuple dont il porte fièrement la tradition dans ses peintures, mettant en scène rabbins et violonistes. Ses toiles illustrent les scènes quotidiennes du village dans lequel il a grandi et les récits poétiques de son enfance, bercés de joie et de rêveries, habitent son œuvre jusqu’à sa mort en 1985. C’est toutefois seulement à partir de 1930 qu’il commence à puiser dans les cinq premiers livres de la Bible la source de son inspiration, alors que le marchand d’art Ambroise Vollard lui propose d’illustrer le Pentateuque, signifiant un tournant éminemment spirituel dans sa carrière. Dans la France blessée de l’après-guerre, Chagall tente de revivifier « l’humanité fatiguée ». Le vitrail devient le lieu par excellence de la rencontre entre l’humanité et la sublime mystique d’une foi aussi nécessaire que salvatrice, comme une fenêtre spirituelle ouverte sur le divin. Si l’on ne voit bien qu’avec le cœur, c’est à la source même de toute lumière que puise ce virtuose de la couleur.

Le saviez-vous?

L’art du vitrail est une technique qui date de l’Antiquité puisque les Romains décoraient les thermes et les villas avec des mosaïques de verre coloré. Il orne les cathédrales gothiques de France dès le Moyen-Âge, ayant à l’époque une fonction aussi pédagogique que décorative puisqu’il permettait d’instruire les fidèles en très grande majorité analphabètes, en racontant des épisodes de la Bible, un peu à la manière d’une bande dessinée.

Réservation obligatoire

Lien de réservation

Centre Pompidou Metz
Du 19 mai au 30 août 2021
1 parvis des Droits-de-l’Homme, 57000 Metz



INHA