* Exposition L'Empire des sens : le Paris libertin de François Boucher au musée Cognacq-Jay

Musée Cognacq Jay
Du 2 décembre 2020 au 28 mars 2021

  • François Boucher (1703-1770) Odalisque brune, 1745
  • Antoine Watteau (1684-1721) Le Jugement de Pâris , vers 1718-1721
  • Antoine Watteau (1684-1721) Femme nue enlevant sa chemise , vers 1716-1718
  • Exposition l'empire des sens musée cognacq-jay
  • Album des mœurs et costumes des XVIIIe et XIXe siècles Paris, collection Mony Vibescu
  • François Boucher (1703-1770) La Belle cuisinière , 1735
  • Gabriel-Jacques de Saint-Aubin (1724-1780) L'Académie particulière , 1755
  • Jean-Honoré Fragonard (1732-1806) La Résistance inutile , vers 1770-1773
  • François Boucher (1703-1770) Sylvie délivrée par Aminte , 1755
  • François Boucher (1703-1770) Etude pour Danaé et la pluie d'or, vers 1740
  • François Boucher (1703-1770) Pan et Syrinx , 1759
  • François Boucher (1703-1770) Etude de pied pour l'Odalisque blonde , vers 1751-1752
  • François Boucher Hercule et Omphale , 1732-1734
  • François Boucher (1703-1770) Le Sommeil ou Nu couché de dos, vers 1720-1725

 

14

On le savait maître des putti, des pastorales et des chastes amours entre bergers et jouvencelles.

C’est une autre facette de l’œuvre de François Boucher que nous présente le musée Cognacq-Jay pour son exposition L’Empire des sens. Son Odalisque blonde n’est-elle pas la toile la plus délicieusement érotique du XVIIIe siècle ? Les courbes gracieuses du jeune modèle y sont malicieusement sublimées par la posture déconcertante qu’elle adopte, enveloppée dans cet océan de taffetas formé par les draps. Le parcours, sans heurter notre chaste regard de visiteur innocent, retrace l’histoire du Paris libertin dans un XVIIIe siècle éminemment érotique, osant sans indolence susciter un désir ouvertement insinué. Découvrez sans fausse pudeur l’histoire des amours charnelles, des premiers émois à l’assouvissement des passions, dans les audacieuses – et presque cavalières – réalisations de Boucher et de ses contemporains, Watteau, Greuze ou Fragonard, exceptionnellement réunis pour l’occasion.


Vous aimerez aussi…

Vue de l'exposition d'Alésia à Rome au Musée d'Archéologie Nationale (13)
  • Incontournable
  • Classique

 * Exposition L'aventure archéologique de Napoléon III d'Alésia à Rome au Musée d'Archéologie nationale à Saint-Germain-en-Laye

Musée d'archéologie nationale
Jusqu'au 3 janvier 2021

Découvrez la fabuleuse aventure archéologique de Napoléon III, lancé sur les traces de l'Histoire de l'Europe, à travers la nouvelle exposition du Musée d'archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye.

6. Henri Matisse, Marguerite au chat noir, début 1910, huile sur toile, 94 × 64 cm, © Succession Henri Matisse
  • Incontournable
  • Classique

 * Matisse raconté dans la très belle exposition du Centre Pompidou

Centre Pompidou
Jusqu'au 22 février 2021

À l’occasion du cent-cinquantième anniversaire de la naissance de Matisse, le Centre Pompidou nous invite à plonger dans le roman pictural de l’un des peintres phares de la modernité.

Capture d’écran 2020-10-19 160727
  • Classique

* Exposition Aubrey Beardsley: sulfureux dandysme au musée d'Orsay

Grotesques, décadentes, résolument modernes, les illustrations d’Aubrey Beardsley ont de quoi marquer les esprits. Maître des dessins sinueux de l’Art nouveau, il se permet la liberté audacieuse de tourner en dérision les travers de la bourgeoisie victorienne.

Christen Kobke - Vue de Dosseringen Âge d'or peinture danoise Petit Palais
  • Classique
  • Incontournable

* Exposition L’âge d’or de la peinture danoise au Petit Palais

Petit Palais
Jusqu'au 3 janvier 2021

Le Petit Palais poursuit son exploration de l’art scandinave avec une exposition époustouflante consacrée à l’âge d’or de la peinture danoise, de 1801 à 1864.