Adobe
Adobe

Les étranges machines de Gilles Barbier dans l'exposition du musée Soulages

Musée Soulages
Prochainement

  • Gilles Barbier, Le Terrier, 2005
  • Exposition Gilles Barbier - Musée Soulages
  • Exposition Gilles Barbier - Musée Soulages
  • Exposition Gilles Barbier - Musée Soulages
  • Installation de Gilles Barbier, 2015
  • Exposition Gilles Barbier - Musée Soulages
  • Exposition Gilles Barbier - Musée Soualges

 

7

Entre ses automates futuristes, son terrier kafkaïen et ses engins dérisoires, Gilles Barbier nous fait soudainement basculer dans la troisième dimension. Né en 1965, l’artiste marseillais s’empare de la sculpture, du dessin, du collage et de l’installation pour développer une œuvre protéiforme, inspirée de la science-fiction et de la bande dessinée. Il ne cesse d’inventer des machines de production inspirées des récits de téléportation ou de vaisseaux spatiaux, dans des univers où l’homme se confronte à l’absurdité des choses et à la cruauté des êtres.

Pour le musée Soulages, le plasticien présente cinq créations tout droit venues d’un monde parallèle : L’Orgue à pets, La Boîte noire, La Méga-maquette, Le Terrier et Les Soupes. Chacune d’entre elles dévoile une part d’intimité toujours colorée d’une ironie grinçante. On reconnaît les célèbres clones de cire de Gilles Barbier qui, dans un infini dédoublement, vont illustrer les pires vices de l’espèce humaine. Avec les géants tourniquets de sa Boîte noire, 96 grandes gouaches sont présentées selon un système d’horlogerie précis, transcrivant des pensées, des hypothèses et des questionnements. Les mouvements s’enchaînent, puis le temps se suspend, donnant lieu à des œuvres modifiables et reproductibles. Ainsi, toutes ses machines semblent en proie au doute dans un système régi par la déraison et la contingence, comme si l’univers entier n’était finalement qu’une immense comédie humaine. 

MUSÉE SOULAGES
Prochainement
Jardin du Foirail, Avenue Victor Hugo, 12000 Rodez



Adobe