INHA
INHA

Découvrez les lauréats du World Press Photo 2021

  • Mads Nissen, The First Embrace, 2020
  • Antonio Faccilongo, Habibi, 2015
  • Pablo Tosco, Yemen: Hunger, Another War Wound, 2020
  • Ralph Pace, California Sea Lion Plays with Mask, 2020
  • Ami Vitale, Rescue of Giraffes from Flooding Island, 2020
  • Oleg Ponomarev, The Transition: Ignat, 2020
  • Evelyn Hockstein, Emancipation Memorial Debate, 2020
  • Adam Pretty, Log Pile Bouldering, 2020

 

8

Réputé pour être le plus grand concours de photo journalisme du monde, le prix World Press Photo a dévoilé en ligne les lauréats de sa 64e édition. Sur 74 000 photos, seules 45 ont été retenues par les jurés.

Le grand gagnant de cette édition est le danois Mads Nissen, qui remporte le prestigieux prix du World Press Photo of the Year (meilleure photo de l'année) pour The First Embrace, qui capture l'étreinte émouvante d'une octogénaire avec une infirmière dans une maison de soins de Sao Paulo (Brésil). Au moment de la prise de vue (août 2020), Rosa Luzia Lunardi, âgée alors de 85 ans, partageait sa première étreinte depuis le tout début de la pandémie, qui a durement touché le Brésil. On y voit les deux personnes partager ce moment d'émotion à travers un dispositif de rideaux en plastique : le rendu est impressionnant, comme s'il abolissait les frontières et déformaient les contours de l'espace-temps. Les froissements de la matière plastique qui remplissent le cadre de toutes parts soulignent à la fois la fragilité du monde qui nous entoure et l'importance vitale de la relation à autrui dont la force se dégage alors du centre de l'image.

Le concours récompense également d'autres catégories de prix, comme le Récit photo de l'année (Story of the Year), remporté cette année par le photographe italien Antonio Faccilongo pour Habibi ("mon amour" en arabe), qui représente les affaires de Nael al-Barghouthi, un palestinien qui a passé plus de 40 ans dans les prisons israéliennes, toujours accrochées dans sa chambre et gardées telles quelles par sa femme Iman Nafi. Le photographe a voulu montrer l'impact du conflit sur les familles palestiniennes et raconter la lutte et la persévérance autrement que par les armes.

Enfin, les autres catégories (Contemporain, Environnement, Nature, Sports, Portraits, etc.) récompensent, pour un même sujet, une image seule et une série de photographies. Retrouvez les clichés les plus poignants dans notre galerie ci-dessus et tous les lauréats sur le site officiel du concours !

 


Vous aimerez aussi…

Tous droits réservés
  • Insolite

Avis aux fans : Une mèche de cheveux de Kurt Cobain aux enchères

Près de trente ans après la disparition tragique du rockeur, la légende Kurt Cobain continue de déchaîner les passions. La vente aux enchères, le 6 mai dernier, d'une mèche de cheveux du chanteur nous rappelle que près de trente ans après sa mort, le culte autour de la star demeure toujours.

space-x-brings-back-bourdeaux-wine-after-a-year-of-out-of-this-world-wine-aging
  • Actu
  • Insolite

Une bouteille de vin estimée à 1 million de dollars après un séjour... dans l'espace

Non, vous ne rêvez pas : ce grand cru a bel et bien voyagé dans l'espace. De retour sur Terre, celui-ci s'apprête à battre des records de vente ! Pour un apéro cosmique, il va falloir investir des sommes astronomiques...

bird-photographer-2021-oiseaux-1
  • Actu
  • Photo

Les 30 finalistes du Bird Photographer Of The Year ont été sélectionnés

Le jury du concours du Bird Photographer Of The Year a rendu un premier verdict en sélectionnant parmi plus de 22 000 clichés les 30 finalistes qui se verront récompensés de la plus belle photo d'oiseaux.

un-doigt-de-mystere-au-louvre-mais-a-qui-appartient-cet-index-geant
  • Actu
  • Découverte

Le Louvre met la main sur un doigt perdu du colosse de Constantin

Le colosse de Constantin, statue monumentale en bronze doré exposée aux musées du Capitole (Rome), avait perdu un de ses doigts depuis la fin de la Renaissance. Mais le musée du Louvre a enfin mis la main dessus (c'est le cas de le dire) !


INHA