Musée Courbet
Musée Courbet

L'arc de triomphe sera bien empaqueté !

  • L'Arc de triomphe emballé
  • L'arc de triomphe emballé par Christo

 

2

Reporté d'un an en raison des incertitudes liées à la pandémie mondiale, le projet triomphe de la disparition brutale l'an dernier de son créateur démesuré. Le monument trônant place de l’Étoile sera finalement emballé cet automne.

C'est un vieux rêve qui se réalise. Christo (1935-2020) et Jeanne-Claude (1935-2009), aujourd'hui décédés, avaient imaginé couvrir le célèbre monument dès le début des années 60. En 1962, depuis leur petit appartement de la Rive droite, l'artiste réalise quelques études préparatoires de l'Arc de Triomphe, dont un photomontage le montrant emballé, vu depuis l'avenue Foch. Ce dessein ne le quittera pas. En 1988, Christo exécute même un collage de l'arche empaquetée, avant de reprendre et développer définitivement ce projet à partir de 2017. Le vieil homme ira même jusqu'à décliner l'invitation d'emballage du Centre Pompidou rétorquant que cela ne l'intéresse pas. Ce qu'il veut c'est l'Arc de Triomphe.

Pendant 50 ans, le couple s'emballe pour les plus grands monuments européens et sites occidentaux : de la Kunsthalle de Berne en 1968, aux Surrounded Islands de la baie de Miami en passant par l’empaquetage du Pont-Neuf en 1985 puis 10 ans plus tard du Reichstag allemand. Il avait déjà perdu en 2009 son double, Jeanne-Claude, née le même jour que lui, mais poursuivait le rêve qu'ils s'étaient fixés tout en continuant à signer de leurs deux noms. Ce dernier projet verra finalement le jour à titre posthume. L’œuvre, entièrement autofinancée -comme l'ensemble des projets artistiques du duo-, et qui nécessitera 25 000 mètres carrés de tissu argent bleuté et 7 000 mètres de corde rouge, sera ainsi visible pendant seize jours, du 18 septembre au 3 octobre 2021. Emballé, c'est pesé !


Vous aimerez aussi…

vue-du-pont-ephemere-en-carton-cree-par-l-artiste-olivier-grossetete-sur-le-tibre-a-rome-le-13-juillet-2021_6315136
  • Actu
  • Incontournable

 Un rêve de Michel-Ange réalisé après cinq siècles

Le maître italien en rêvait, Olivier Grossetête l'a fait : l'artiste marseillais a jeté un pont... en carton sur le Tibre, à Rome, pour relier les jardins de la Villa Farnesina au palais Farnèse, splendide édifice Renaissance qui abrite l'ambassade de France.

Paris, Centre Georges Pompidou, le 9 novembre 2019.
Visite de l'exposition Christian Boltanski en sa compagnie.
  • Actu
  • Vidéo

 À 76 ans, Boltanski tire sa révérence : la vidéo

"Faire son Temps", c'est la proposition artistique choc que Christian Boltanski avait faite au Centre Pompidou en 2019, et qui trouve un écho tout particulier en ce jour de deuil. Une déambulation troublante et émouvante dans un monde où le souvenir vacille... 

"Muenster, Germany - April 10, 2010: Close-up of a green model house from the famous property trading board game Monopoly, on a stack of coins isolated on white. Monopoly is owned and manufactured by Hasbro."
  • Actu
  • Insolite

 Un fleuron architectural signé Gaudí disponible pour 1 euro

Au risque de vous décevoir, ce n'est pas pour acheter, seulement pour y passer la nuit… Au programme : dégustation d'un menu étoilé dans l'époustouflante salle à manger, digestif dans le fumoir oriental néomauresque, une nuit dans la luxueuse chambre en trompe-l'œil, petit déjeuner dans le jardin méditerranéen. Alors, toujours déçu ?...

a94d3f8bf6_50164415_homme-invisible
  • Actu
  • Scandale

L'auteur de la sculpture invisible vendue 15 000 euros accusé de plagiat

Le vent tourne ! Il semblerait que l''artiste italien ayant détourné 150cm x 150cm de vide en une "sculpture immatérielle" n'aurait pas été totalement transparent... Nos reporters sont sur le coup. 


Musée Courbet