Musée Courbet
Musée Courbet

Uderzo, comme une potion magique, une exposition invincible au Musée Maillol

Musée Maillol
Jusqu'au 30 septembre 2021

  • Hervé Bruhat, Albert Uderzo boit de la potion magique, 1996
  • René Goscinny, Albert Uderzo et Jean-Michel Charlier chez Albert à Bobigny, 1960
  • Albert Uderzo, Tanguy et Laverdure, journal Pilote, 1966
  • Albert Uderzo, Clopinard, 1945
  • Albert Uderzo, Une demie planche d’Astérix chez les Bretons, journal Pilote, 1966
  • Ada et Albert Uderzo à Paris, 1953
  • Albert Uderzo à Auckland, Nouvelle Zélande, 1982
  • Albert Uderzo et René Goscinny déguisés en Gaulois à Paris, 1960
  • Albert Uderzo, Capitaine Marvel, 1950
  • Albert Uderzo, Dessin pour Bonnes Soirées (Sa Majesté mon mari, chroniqué par René Goscinny), 1952
  • Albert Uderzo, Oumpah-Pah, Études en couleurs,1957
  • Albert Uderzo, Oumpah-Pah, Recherche de personnages, 1958

 

12

Impossible n’est pas Gaulois ! Albert Uderzo nous l’a prouvé en vendant près de 380 millions d’albums dans le monde, faisant de lui l’auteur français le plus lu de son vivant. Un an après sa disparition, le Musée Maillol rend hommage à ce menhir de la bande dessiné en nous dévoilant l’envers du décor d’Astérix et Obélix. Combien de traits de crayon, de bulles, de vignettes, de couvertures ne sont jamais sortis de son bureau ? La famille Uderzo nous dévoile aujourd’hui près de 300 œuvres inédites et documents personnels en une fastueuse exposition conçue et imaginée comme un banquet gaulois, dont les planches originales de certaines séquences les plus mythiques d’Astérix, en taille réelle, bien plus imposantes que leur version imprimée. Cette aventure uderzienne nous catapulte  tout juste réveillé, depuis le quartier populaire de la Bastille dans les années 30 jusqu’à la consécration, en passant par sa passion pour l’univers Disney et les comics américains, sa première BD Flamberge et Clopinard, le prequel d’Astérix Oumpah-Pah l’Indien ou encore son incroyable rencontre avec René Goscinny qui deviendra, par la suite, son scénariste attitré… Plus encore, l’exposition s’émancipe de son sujet en donnant à saisir, telle une recette de potion magique, l’état d’esprit universel des créateurs de BD, ces grands enfants assumés qui exploitent avec intelligence et malice leur intarissable envie de s’amuser. En bref, si nous n’avions qu’un seul conseil à vous donner : foncez au musée avant que le ciel ne vous tombe sur la tête !

Le saviez-vous ?

Par un après-midi caniculaire de l’été 1959, Goscinny et Uderzo inventent, dans le salon de ce dernier à Bobigny – et aidés de quelques verres de pastis pour se rafraîchir  – le mythique Gaulois Astérix. En 2002, des recherches archéologiques ont mis au jour la plus grande nécropole gauloise d’Europe... Devinez où ? Sous l’Hôpital Avicenne de Bobigny, à seulement quelques rues de l’appartement d’Uderzo !

Réservation obligatoire, par Toutatis !


Musée Courbet