Musée de la Grande Guerre de Meaux
Musée de la Grande Guerre de Meaux

Le merveilleux David Hockney exposé au musée de l'Orangerie

Musée de l'Orangerie
Du 13 octobre 2021 au 14 février 2022

  • David Hockney in Normandy, April 1st 2021
  • David Hockney, Une année en Normandie, 2020 (détail) (3)
  • David Hockney, Une année en Normandie, 2020 (détail) (2)
  • David Hockney, Une année en Normandie, 2020 (détail)

 

4

Depuis deux ans maintenant, la Normandie abrite en son sein le peintre vivant le plus cher de l’Histoire, le merveilleux David Hockney. Désormais muni de son Ipad, l’octogénaire a sagement patienté lors des confinements successifs, en immortalisant les changements de saison de la campagne normande depuis son salon. Des premières gelées de l’hiver à l’arrivée tant attendue du printemps, des vergers en fleurs aux arbres fruitiers, l’artiste britannique a dépeint sur une année entière le renouveau immuable de la nature. À la manière des impressionnistes – comment ne pas penser aux délicats Nymphéas de Monet –, David Hockney a capturé sur le vif les effets de lumière passagers sur la faune éternellement mouvante, saisi la vibration du ciel et la douceur des rayons du soleil, cristallisant les aléas du temps sur son environnement. La touche est vive, la palette lumineuse. Le peintre, qui semble avoir succombé au charme infiniment coloré de son sujet, résume sur une frise de 80 mètres de long ces 12 derniers mois reclus. Fasciné par le temps qui passe, ce fin lecteur de Proust avait signé 10 ans plus tôt ses captivants Landscapes de son Yorkshire natal ; le britannique réalise ici le même exercice sur sa terre d’adoption.

Focus sur…
David Hockney

  • David Hockney in Normandy, April 1st 2021

 

1

David Hockney s’est toujours porté en précurseur d’innovations techniques, expérimentant les nouveaux appareils photos et polaroïds, le fax qui lui permettait d’envoyer instantanément ses réalisations,l’imprimante qu’il utilisait pour superposer les formes, et depuis 2008, l’IPhone, qu’il utilise pour dessiner quotidiennement des fleurs qu’il envoie à ses amis pour qu’ils aient des bouquets frais tous les jours – et surtout qui ne fanent pas !


Vous aimerez aussi…

Exposition Martha Wilson à Halifax Pompidou 1973_Redhead_14.75 x 12 inches
  • Contemporain

Martha Wilson expose son corps au Centre Pompidou

Centre Pompidou
Du 20 octobre 2021 au 31 janvier 2022

Martha Wilson fait partie de ces artistes mystérieuses qui ont choisi de jouer de leur corps et de leur identité pour créer, au risque de s’évincer du commun des mortels. À travers le jeu de rôles, le travestissement et la mise en scène de l'usurpation d'identité de personnalités publiques, l’artiste américaine a fait de sa vie une performance artistique.

Exposition Aux frontières de l'Humain, musée de l'Homme, The Bond ©Patricia Piccini
  • Contemporain
  • Insolite

L'exposition transhumaniste "Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme

Musée de l'Homme
Du 13 octobre 2021 au 30 mai 2022

Comme en retour de plongée sous-marine, cette aventure nous propose un parcours tout en paliers, chacun marqué par l’affranchissement d’une limite naturelle jusqu’à la promesse vertigineuse de l’immortalité – en toile de fond, une question : quand l’Homme cessera-t-il de l’être ?

Exposition Alain Pontecorvo - Galerie de l'Europe - Alain Pontecorvo, Vue de la passerelle Vaugirard
  • Gratuit

Les paysages solitaires d'Alain Pontecorvo exposés à la Galerie de l'Europe

Galerie de l'Europe
Du 28 septembre au 23 octobre 2021

Venez découvrir à la Galerie de l'Europe l'exposition d'Alain Pontecorvo connu pour ses esquisses de scènes aussi mystérieuses qu’anodines.

Le Théorème de Narcisse au Petit Palais - Jean-Michel Othoniel, Gold Lotus, 2019. Photo Claire Dorn, courtesy of the Artist & Perrotin. © Jean-Michel Othoniel Adagp, Paris, 2021
  • Gratuit

Jean-Michel Othoniel investit le jardin du Petit Palais dans sa dernière exposition

Petit Palais
Du 28 septembre 2021 au 2 janvier 2022

Après le Centre Pompidou et le Château de Versailles, Jean-Michel Othoniel, joaillier de l’art contemporain, investit la totalité du Petit Palais et son jardin.


Musée de la Grande Guerre de Meaux